Arkéa Ultim Challenge. "On y a toujours cru". Le trimaran de Tom Laperche enfin à Brest

A moins de 24h du départ de l'Arkéa Ultim Challenge, qui s'élancera ce 7 janvier, un seul Ultim manquait à l'appel : celui de Tom Laperche. Le trimaran a fait une entrée remarquée et applaudie ce samedi dans le port de Brest. Le jeune skipper, lui, n'a pu retenir ses larmes.

Il s'est fait attendre mais sa longue et large silhouette bleue apparaît enfin sur le port de Brest. Il est un peu plus de 15h lorsque le trimaran SVR-Lazartigue accoste, ce samedi 6 janvier, après un convoyage depuis Concarneau. À moins de 24h du départ de l'Arkéa Ultim Challenge, Tom Laperche rejoint ainsi les cinq autres skippers en lice pour ce tour du monde en solitaire.

Son Ultim se glisse délicatement entre ceux de Thomas Coville et d'Anthony Marchand le long du quai Malbert. La flotte est désormais au complet.

"Aux premières loges"

Cette arrivée, digne d'une arrivée de course, au son du biniou et de la bombarde, est saluée par des "hourras" et autres "bravos" dans le public, venu une fois encore nombreux. Ce couple s'est installé en haut du ponton sur les coups de 12h30, sandwichs en mains. "On veut être aux premières loges. Mais il se fait désirer, Tom Laperche !".

Un peu plus loin, ces quatre amis font eux aussi le pied de grue, déjouant la pluie qui s'invite par intermittence dans le ciel brestois. Pour passer le temps, ils évoquent le meilleur endroit où se poster ce dimanche pour admirer la parade des Ultim, laquelle débutera à 10h30. Leur choix se porte sur le sentier de randonnée entre Maison-Blanche et le phare du Portzic. "Au Petit-Minou, disent-ils, il y aura trop de monde".

Je suis ému et à la veille de partir pour l'un de mes rêves d'enfant

Tom Laperche

Skipper trimaran SVR-Lazartigue

À peine à quai, Tom Laperche se retrouve devant une nuée de micros et caméras. Le benjamin de l'Arkéa Ultim lève les bras au ciel. Soulagé d'être à Brest. Et, surtout, très ému. Les nerfs lâchent, il essuie quelques larmes. "On y a toujours cru, c'est merveilleux" confie-t-il.

durée de la vidéo : 00h00mn59s
Interview réalisée par Arthur Conanec et Christian Polet ©France 3 Bretagne

"Complètement incroyable"

Depuis le retour de la transat Jacques-Vabre (où il a terminé à la 2e place avec son coéquipier François Gabart) et la découverte d'une fissure sur le bras avant tribord du trimaran, c'est dans une course contre la montre que les équipes de MerConcept et SVR-Lazartigue se sont lancées pour réparer le bateau et l'aligner au départ de cette course de 40.000 km autour du globe. "J'ai totalement confiance dans le bateau et dans ses qualités, indique Tom Laperche. Ce qui a été réalisé ces dernières semaines est complètement incroyable, ce n'est pas rien. J'ai la chance d'avoir une grande équipe qui me suit et m'encourage". 

Le skipper de 26 ans s'apprête à réaliser son premier tour du monde en solitaire. Avant de se coucher tôt, ce samedi soir, ainsi qu'il le souligne dans un large sourire, il va prendre le temps de "discuter stratégie d'approche du départ et météo des premiers jours de course". "Mais, de toute façon, la nuit sera courte" finit-il par dire.

Toutes les informations sur la course sont à retrouver sur notre page événementielle et toutes les plus belles images sur la plateforme France.tv

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité