VOILE. François Gabart met la course en solitaire sur pause. "Un choix longuement réfléchi"

François Gabart a annoncé, ce 13 avril 2023, "mettre en pause" sa carrière de navigateur en solitaire sur le trimaran SVR-Lazartigue. Il va passer la barre au marin Tom Laperche pour le prochain tour du monde entre Ultim qui partira de Brest le 7 janvier 2024.

"C'est un choix qui est longuement réfléchi. J'ai envie de naviguer en équipage. J'ai envie de transmettre et de passer le relais à un marin, en l'occurrence c'est Tom" annonce François Gabart, lors d'une conférence de presse, ce 13 avril 2023, à la Maison de la Bretagne à Paris.

Le navigateur souhaite mettre sa carrière en solitaire sur pause. Ce n'est donc pas lui mais Tom Laperche qui sera à la barre du maxi-trimaran SVR-Lazartigue pour le départ de l'Arkea Ultim Challenge, depuis Brest, le 7 janvier 2024. Cette course autour du monde en solitaire, d'ouest en est, par les trois caps (Bonne-Espérance, Leewin et Horn) est taillée sur-mesure pour les Ultim, ces géants des mers qui volent littéralement sur l'eau.

"Une logique assez naturelle"

"Tom et moi, on a fait la Jacques-Vabre en 2021 (2e en Ultim, NDLR) et on a découvert le bateau ensemble, souligne François Gabart. C'est une logique assez naturelle. L'exercice du solitaire a été mon coeur de métier ces quinze dernières années, mais il se trouve que je prends aussi beaucoup de plaisir de manière différente" ajoute le fondateur de MerConcept, son écurie de course au large qui emploie près de 70 personnes à Concarneau, dans le Finistère.

Le "Petit Prince des océans" a longtemps été le visage de la course au large en solitaire en France. Il a notamment remporté le prestigieux Vendée Globe en 2013, a terminé à deux reprises 2e de la Route du Rhum en Ultim (2018, 2022) et détient le record du tour du monde depuis 2017 (42 jours 16 heures et 40 minutes).
Après ce tour du monde, il avait déjà fait part à plusieurs reprises d'une certaine fatigue vis-à-vis de la navigation en solo. En février 2020, il avait renoncé à la Transat CIC avec son ancien sponsor Macif et annoncé passer le relais au navigateur Pascal Bidegorry.

Le navigateur était revenu sur le devant de la scène en 2021, en mettant à l'eau son maxi-trimaran SVR-Lazartigue (32 mètres de long pour 23 de large) à foils, conçu chez MerConcept.

"Une chance incroyable"

Le Trinitain Tom Laperche, 25 ans, vainqueur de la Solitaire du Figaro 2022, est quant à lui la star montante de la course au large. Stagiaire ingénieur chez MerConcept au moment de la conception du navire, il a récemment participé à The Ocean Race, course autour du monde en équipage, et passé son premier Cap Horn à cette occasion.
"C'est une chance incroyable, dit-il. Le challenge est important et il n'y a rien d'évident mais j'ai énormément envie de faire ça. J'ai toujours rêvé de participer à des courses autour du monde sur ces grands bateaux".

Les deux hommes prendront le départ ensemble de la prochaine Transat Jacques-Vabre, depuis Le Havre en octobre 2023. 

L'armateur SVR Lazartigue a récemment été réintégré aux Ultim après deux ans de controverse. Il a accepté de faire des travaux sur le bateau, pour le mettre en conformité avec le certificat de jauge imposé par la class Ultim.

(Avec AFP)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité