ENQUÊTE EXCLUSIVE. Impôts 2022 : À qui profite le fisc ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par les étudiants du Master de journalisme de Sciences po Rennes

Les impôts, certains se plaignent d'en payer trop, d'autres s'y perdent un peu, ou n'y ont même pas accès… Tous égaux face à l'impôt ? Pas si sûr ! Une enquête exclusive des étudiants en Master journalisme de Sciences po Rennes, avec six longs-formats qui explorent les inégalités liées au système fiscal français.

Impossible d’imaginer notre société sans impôts. Sans impôts, pas de services publics, pas d’aides sociales, pas de budget pour le gouvernement. Pas grand-chose, en somme.

Mais que savons-nous de l’impôt ? Hormis que l’on s’arrache les cheveux chaque année en avril, au moment de remplir nos déclarations. Voilà une chose que l’on n’apprend pas à l’école... Il y a quelques mois, lorsque nous avons choisi de détricoter la fiscalité pour mieux en saisir les mécanismes, nous n’en comprenions pas grand chose.

Nous aurions pu traiter cette question sous le prisme de l’évasion fiscale, mais nous n’avions pas les moyens de nous payer un séjour à Jersey (et encore moins un aller-retour aux Bahamas…). Surtout, pas besoin de prendre l’avion pour observer les inégalités liées à l’impôt. À l’heure où chaque Français a le nez plongé dans sa déclaration de revenus, il nous a semblé pertinent de prendre le problème dans l’autre sens.

Pas vraiment une partie de plaisir... Il faut se battre avec des acronymes, déchiffrer un langage technico-administratif bien trop complexe, troquer ses livres de chevet pour des rapports du ministère de l’Économie. Surtout, il nous a fallu rencontrer les contribuables, pousser la porte de leurs foyers, recueillir des témoignages parfois difficiles et aborder un sujet aussi tabou qu’essentiel : l’argent.

De fil en aiguille, nous sommes arrivés à un constat :  le modèle français est loin d’être idéal. Pire, il génère des inégalités. Alors, à qui profite le fisc ?

S'intéresser à l’injustice fiscale, ce n’est pas seulement se révolter face aux scandales de l'optimisation, c’est aussi tenter de démêler un système bancal dans sa conception, son accessibilité ou encore son manque d’inclusivité.

En décembre 2021, dans un manifeste, Oxfam France, une ONG qui lutte contre la pauvreté et les inégalités, caressait d’ailleurs l’espoir d’un système fiscal plus égalitaire et plus juste, en appelant les candidats à l’élection présidentielle à le repenser.

Alors que la société se transforme, le modèle d’imposition français se numérise mais il peine malgré tout à s’adapter, au détriment d'une partie des usagers. Derrière les chiffres, les statistiques et le jargon bureaucratique, il y a Ida, qui ne sait pas lire et ne peut pas remplir seule ses déclarations ; Tristan, qui est devenu expert de la taxe sur le gazole à force de contestations sur les ronds-points ; Typhaine, qui s’est rendu compte que déclarer ses impôts avec son conjoint n'offrait pas que des avantages ; Raphaël, heurté par la complexité de l’impôt sur les successions en plein deuil de son père ; et enfin Sabine, agente des impôts, qui constate l'accroissement des disparités entre les contribuables.

Nous sommes allés à leur rencontre, en sillonnant la Bretagne. Vous parler d'impôt oui, mais nous avons souhaité le faire à travers leurs témoignages, leurs récits, leur désarroi et leurs espoirs.

L’impôt sur les successions, la fiscalité environnementale, la réorganisation des Finances publiques, les maisons France services, les oubliés des administrations fiscales, les disparités hommes/femmes face à l’impôt : six thématiques, sur lesquelles on ne peut faire l'économie… d'un débat public.

RECIT GRAPHIQUE. À qui profite le fisc ? Comment la fiscalité environnementale produit de l'inégalité

L'impôt vert, on sait qu'on n'y échappera plus. Sauf que la fiscalité environnementale reste inadaptée face au défi climatique et injuste pour les plus précaires, comme en témoigne le gel de la taxe carbone. Ce n'est pas nous qui le disons, ce sont aussi bien le Gilet jaune briochin, Tristan Lozach, que l'ancien conseiller parisien du ministère de l’Écologie, Léo Cohen. Comment faire mieux ? Voyage illustré dans le débat.

ENQUÊTE EXCLUSIVE. Impôts : "Inégalitaire", "immorale", faut-il détester la taxe sur les successions ?

Cette taxe est la plus détestée du pays. Pourtant, 85 % de la population française ne paie aucun impôt sur les successions, en raison des trop faibles patrimoines légués. Décès prématurés, successions anticipées ou refus d’héritage, chaque situation est unique. Cet impôt est-il inégalitaire ? Une enquête exclusive des étudiants en Master journalisme de Sciences po Rennes.

ENQUÊTE EXCLUSIVE. Malaise aux Impôts : dans les centres des Finances publiques, l'humain perd du terrain

Les contribuables ne sont pas tous égaux devant leur déclaration d'impôt. Certains ont les moyens de se faire aider par un avocat fiscaliste, quand d'autres doivent se tourner vers le service des impôts, une administration chamboulée par les réformes et les réductions d'effectifs. A travers le témoignage de ses agents, plongée dans le malaise d'un système qui met désormais à distance ses usagers.

ENQUÊTE EXCLUSIVE. "On est là pour accompagner les gens, pas pour remplacer les impôts". Aux espaces France services, ces nouveaux relais de proximité des Finances publiques

Alors que les deux-tiers des trésoreries auront fermé d’ici au début de l’année 2023, les espaces France services sont présentés comme les nouveaux points d'accueil de proximité des impôts. Sur les questions de fiscalité pourtant, l’appui aux contribuables y paraît moins robuste.

ENQUÊTE EXCLUSIVE. Impôts 2022 : déclaration par Internet, barrière de la langue, accessibilité, rencontre avec les oubliés des services fiscaux

Handicap, fracture numérique, barrière de la langue : effectuer ses démarches administratives est un parcours du combattant pour plus d’un quart de la population. Malgré ses efforts, le système fiscal n’accompagne pas efficacement tous ses contribuables. Une enquête exclusive des étudiants en Master journalisme de Sciences po Rennes.

PODCAST. "Qui veut épouser le fisc ?" ou comment l’impôt désavantage les femmes

Dans "Qui veut épouser le fisc ?", une série de podcast en six épisodes, nous parlons d’argent, des couples, de leurs impôts et des inégalités que cela provoque. Les injustices économiques ne s’arrêtent pas aux écarts de salaires. Le quotient conjugal, la fiscalisation des pensions alimentaires ou encore le principe de solidarité fiscale, par exemple, viennent accentuer les difficultés financières des femmes.

Qui sommes-nous ?

Rédacteurs en chef : Perrine Bontemps, Théophile Steiner

Direction artistique et éditoriale : Mathis Rouanet

Responsable illustrations et photographies : Pablo Patarin

Équipe réseaux sociaux : Melrine Atzeni, Victor Mottin, Yvain Praud

Équipe fiscalité environnementale : Victor Mottin, Mathis Rouanet, Anna Sardin
Équipe impôt sur les successions : Antoine Ollé, Pablo Patarin
Équipe conditions de travail à la DGFip : Scandola Graziani, Théophile Steiner
Équipe espace France services : Scandola Graziani, Yvain Praud
Équipe oubliés des services des impôts : Melrine Atzeni, Perrine Bontemps, Nicolas Dumont, Théophile Steiner 
Équipe genre et fiscalité : Perrine Bontemps, Camille Montagnon

Équipe pédagogique Sciences Po Rennes : Emmanuel Bouvet, Aurélie Crété, Christophe Gimbert (responsable du Master Journalisme), Morgane Soularue, Claire Thévenoux.

Équipe éditoriale France 3 Bretagne : Stéphane Grammont (responsable des Éditions numériques), Thierry Peigné.