TÉMOIGNAGES. Vivre à la campagne : et si nous (re)tissions des liens avec la nature ?

Publié le
Écrit par Michelle Ruan
durée de la vidéo : 00h03mn14s
Campagnes, quand l'homme renoue avec la nature ©Laurent Cocherel

Pour récréer du lien avec la nature, un forestier, un apiculteur, un berger et un éleveur ont choisi de vivre en lisière de forêt. Entre action et contemplation, ils livrent leurs témoignages sur cette vie au rythme de la terre, dans un documentaire inédit réalisé par Laurent Cocherel.

C'est l'histoire de quatre hommes qui ont décidé de vivre au rythme de la nature. Ils se sont installés en lisière de forêt. Ils y vivent, ils y travaillent, et sont devenus les témoins d'un écosystème incroyablement riche. Une symbiose dont chacun tire bénéfice.

Des métiers d'extérieur régis par la nature

  • Il y a Sébastien, le forestier. Depuis 20 ans, il arpente les bois. En solitaire, il répond à l'appel de la forêt et nourrit ses rêves d'enfants. Comme dans une gigantesque bibliothèque à ciel ouvert, il répertorie et inventorie les vieux arbres centenaires.  

"La nature est une école qui ne ferme jamais ses portes".

Sébastien, forestier

  • Il y a aussi, Ludovic l'apiculteur. Au gré des saisons, il déplace ses essaims selon les types de floraisons: Acacia, tilleul, châtaigner, sarrasin. Son activité est en parfaite harmonie avec la nature et l'action de la main de l'homme.  

"Tirer le meilleur du vivant tout en respectant les rythmes et les saisons."

Ludovic, apiculteur

  • Non loin de là, on peut croiser Nicolas le berger. Motivé par la culture paysanne et son indépendance, Nicolas conçoit le lien qui unit l'éleveur à l'animal comme du "donnant donnant". Le bien-être de ses 200 brebis est le garant d'un lait de qualité. Il reste sensible à la vie sauvage et cela lui fournit un indicateur du bon équilibre de la nature. 

"L'élevage reste un subtil équilibre entre contraintes et un écosystème en bonne santé."

Nicolas, berger à la bergerie de Corbière

  • Et puis enfin, il y a Pierre-Yves. Il est éleveur de cochons, engagé dans l'élevage biologique depuis 20 ans. Ses cochons sont élevés en plein air et courent dans de vastes parcs couverts d'herbes. Pierre-Yves entretient un relationnel privilégié avec ses animaux en respectant leur rythme et leur confort de vie.

"J'aime passer du temps auprès de mes protégés, quand les porcelets partent en expédition à la recherche de glands".

Pierre-Yves, éleveur à la ferme des bois

Un cadre de vie professionnel à l’écoute de l'environnement 

Au quotidien, l'espèce animale cohabite avec l'activité des quatre hommes. Contemplatifs, mais aussi curieux de comprendre leur univers, Sébastien, Ludovic, Nicolas et Pierre-Yves observent et filment de la faune.

Observer, comprendre et interagir avec la nature

Ce jour-là, Ludovic et Pierre-Yves observent  un nid de buse perché sur un grand pin. Aux jumelles, ils décèlent le couple. "Elles ont l'habitude de venir chasser les mulots, les campagnols", dit Pierre-Yves. "Ce sont des auxiliaires des agriculteurs"

Fort de ces observations Pierre Yves a pu développer plusieurs techniques pour protéger ses porcelets contre les prédateurs. Outre un ingénieux système de grillages, il dépose ses porcelets morts nés aux rapaces et aux renards qui depuis ne s'attaquent plus aux vivants. La cohabitation est alors devenue profitable à l'un comme à l'autre. 

Le héron

Nicolas lui a observé le héron présent sur les bords des berges et dans les prairies autour de ses brebis et de ses vaches. "Le héron mulote" s'amuse-t-il à dire. Nourris de rongeurs, mais aussi des mouches qui parasitent les animaux d'élevage, le héron trouve toute son activité principale dans cet environnement et fait ainsi régner une forme d'équilibre. Toutes les réponses sont dans la nature. 

 

La faune et flore au pas de notre porte

Bergeronnette des ruisseaux, poule d'eau, étourneau, martin-pêcheur, chouette, cigogne, chevreuil et encore beaucoup d'autres espèces animales sauvages cohabitent avec les activités humaines. 

Dans les prairies, en lisière de forêt, sur les berges de l'étang ou dans les vieilles bâtisses en pierre, Sébastien, Ludovic, Nicolas et Pierre-Yves sont témoins de cette biodiversité et nous la font partager dans ce documentaire riche et instructif de Laurent Cocherel. 

Une approche esthétique et poétique de notre campagne.

"Campagnes, quand l'homme renoue avec la nature" est déjà à découvrir en avant-première sur Francetv.fr et sera diffusé sur France 3 Bretagne, jeudi 19 janvier, à 23h30

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité