• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Lycées fermés, écoles en alerte : quelle est vraiment la situation ?

Attention aux informations fausses, ou incertaines, qui circulent sur les réseaux sociaux. / © Sascha Steina/MaxPPP
Attention aux informations fausses, ou incertaines, qui circulent sur les réseaux sociaux. / © Sascha Steina/MaxPPP

Dans le contexte tendu des manifestations étudiantes, des informations fausses ou incertaines circulent sur les réseaux sociaux. 

Par Yacha Hajzler

Il y a cinq jours, les lycéens et étudiants de la région avaient commencé à manifester contre différentes mesures adoptées par le gouvernement Macron : plateforme parcoursup, sélection à l'Université, hausse des frais des étudiants étrangers...
 

Un contexte tendu


De nombreux lycées de la région ont, les jours suivants, organisé des blocus qui ont parfois dégénéré. Feux de poubelle au lycée Voltaire, voitures renversées devant le lycée Benjamin Franklin...

L'incident le plus grave étant bien sûr le jeune homme blessé à la tête par tir de flashball hier matin devant le lycée Jacques Monod, à Saint-Jean-de-Braye. 
 

Aucune consigne des institutions


A la faveur de cette atmosphère tendue, de nombreuses informations fausses ou incertaines sont partagées sur les réseaux sociaux.

Sur un groupe Instagram dédié aux blocus à Orléans, un mail circulait qui annonçait hier soir une potentielle fermeture du lycée Jean Zay. Contacté au même moment, le rectorat a démenti avoir pris cette décision : aucun lycée n'est concerné par une fermeture.

Ce matin, le lycée a confirmé qu'il était bien ouvert et ne souhaitait pas faire d'autres commentaires

Par ailleurs, l'école Guillaume Apollinaire avait affirmé aux parents d'élèves que l'école était passée en alerte de niveau 1, annulant de fait les sorties scolaires. Le rectorat s'est une nouvelle fois montré étonné, n'ayant pas donné de directive en ce sens. La direction académique, contactée, affirme que cette information concernant l'alerte niveau 1 est "totalement erronée"

En revanche, "par mesure de prudence et suite aux événements de ces derniers jours", la direction académique a conseillé aux écoles de l'hypercentre d'Orléans de ne pas se rendre à la piscine du Palais des Sports. Celui-ci se trouve en effet à proximité de plusieurs lycées ayant été concernés par des blocages et des échauffourées. 

 

Sur le même sujet

Christophe Hay nous présente sa recette de "caviar de Sologne, radis du jardin et mousse de fanes".

Les + Lus