Procès du double assassinat de Bastia-Poretta : les débats reprennent ce lundi avec l'interrogatoire des accusés

Ce lundi 17 juin, le procès du double assassinat de Bastia-Poretta entre dans sa septième semaine d’audience. Les accusés - dont la majorité refuse de comparaître - vont désormais être interrogés sur les faits. Les débats reprennent ce lundi matin avec, en toile de fond, la demande de récusation du président de la cour d'assises.

Après les enquêteurs, la cour s’apprête ce lundi à interroger les accusés sur les faits. Du moins, ceux qui comparaissent toujours, soit six personnes sur les 15 jugées pour les assassinats de Tony Quilichini et Jean-Luc Codaccioni.

Parmi les accusés présents, José Menconi et Jacques Mariani.

Les deux hommes, âgés de 58 ans, sont renvoyés pour "récidive de participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime".

Seul accusé détenu à être retourné dans le box depuis trois semaines, Jacques Mariani devrait être auditionné mardi après-midi.

José Menconi, qui comparaît libre, devait, selon le calendrier, passer à la barre ce lundi, mais son audition devrait être décalée à mercredi. Il sera assisté de ses deux avocats, qu’il avait lui aussi récusés après la demande de la défense de renvoyer le procès pour contester un changement de planning. Ce qu’avait refusé le président Martorano.

Demande de récusation

Ce lundi matin, le sujet devrait de nouveau s'inviter à l'audience après la demande de récusation du président. Cette requête a été formulée vendredi dernier par deux accusés, Abdel-Hafid Bekouche et Richard Guazzelli, à la suite des déclarations de la directrice d’enquête à la barre. Charge désormais au premier président de la cour d’appel d’Aix-en-Provence de statuer sur ce point-là. En attendant, certains avocats pourraient aborder le sujet dès la reprise des débats ce lundi matin.

Tous les accusés détenus dans ce dossier sont solidaires de cette demande de récusation, sauf Jacques Mariani. Depuis le 28 mai, il comparaît toujours seul derrière la vitre du box. Ce qui pourrait peut-être bientôt changer.

Selon nos informations, l’un des coaccusés pourrait demander à faire son retour dans la salle des assises du Palais Monclar.

Le sujet diffusé dans le Corsica Sera du 16 juin :

durée de la vidéo : 00h01mn19s
FTV/ ©A. Stromboni - M.-F. Stefani - A. Sebayhi - J. Bonnington

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité