Insolite : dans les Ardennes, le père Noël habite dans la maison des jambons, des saucissons et des terrines

On a enfin localisé le père Noël en plein préparatifs de sa tournée 2020. Contre toutes attentes, c'est au milieu du temple de la bonne chère, Aux Saveurs d'Ardennes à La Francheville, qu'il s'est installé cette année, au pays des jambons et des terrines appétissantes.

Le père Noël, en fin gourmet, reçoit les familles et les enfants dans un endroit plutôt insolite en cette fin d'année 2020 : la plus grande boucherie-charcuterie des Ardennes est devenu sa maison
Le père Noël, en fin gourmet, reçoit les familles et les enfants dans un endroit plutôt insolite en cette fin d'année 2020 : la plus grande boucherie-charcuterie des Ardennes est devenu sa maison © Daniel Samulczyk, France Télévisions

C'est un petit défilé bien inhabituel que l'on suit des yeux du parking à la grande entrée de la Charcuterie Aux Saveurs d'Ardennes, à La Francheville près de Charleville-Mézières. Des dizaines d'enfants trépignent aux bras de leurs parents esquissant de larges sourires en montrant les décors de fêtes. Depuis quand s'intéresse-t-on avec autant d'empressement au jambon sec et aux terrines de gibiers à sept ans ?

Peut-être depuis qu'un vieux monsieur en barbe blanche drapé dans un manteau rouge en est devenu le maître des lieux. Ici, le morceau de choix, pour les enfants, c'est le père Noël en personne qu'ils viennent rencontrer.

Enzo, Lilou, la petite Océane et le cousin Loris traversent le magasin en courant et montent quatre à quatre l'escalier en bois qui débouche sur les appartements du père Noël. Les yeux s'écarquillent en découvrant le décor chaleureux d'un vieux chalet et le grand monsieur sur son trône en bois.

 

Les retrouvailles avec le père Noël restent un moment magique pour les enfants, avec les bons produits de terroir exposés tout autour à déguster également
Les retrouvailles avec le père Noël restent un moment magique pour les enfants, avec les bons produits de terroir exposés tout autour à déguster également © Daniel Samulczyk, France Télévisions


Pour Emilie, la maman, c'est une rencontre qui était presque obligatoire, histoire de redonner un peu de rêve à sa petite famille. Encore sous le charme de la magie des lieux, elle explique sa visite : " Moi, j’ai trois enfants, je ne connaissais pas l’endroit, mais j’ai appris que le père Noël venait ici alors, du coup, on s’est déplacé de Damouzy, à une quinzaine de kilomètres pour le voir. Un Noël sans père Noël, ce n’est pas Noël.

 

Quand j’ai dit aux enfants qu’on allait voir le père Noël, les enfants étaient super contents, il est difficile à trouver en ce moment. Pour les cadeaux souhaités : Lilou adore Stitch, un personnage Disney, Enzo est plutôt console de jeux, et Océane est encore trop petite pour choisir, tandis que Loris a demandé une Play Station 4."- Emilie DIAS de Damouzy.

 

La petite Océane et son bonhomme Noël, un rendez-vous précieux en pleine période d'incertitude, un petit retour aux sources
La petite Océane et son bonhomme Noël, un rendez-vous précieux en pleine période d'incertitude, un petit retour aux sources © Daniel Samulczyk, France Télévisions

 

Un père Noël déjà fiché

Avec sa vraie barbe, de l'emploi et ses yeux malicieux, ce père Noël revient chaque année dans les Ardennes depuis plus de 22 ans. Pendant longtemps, il animait de sa présence la maison du père Noël de Poix-Terron avant de déménager, et on l'aurait aperçu ensuite du côté de Sept- Saulx près de Reims.

Aujourd'hui, il retrouve son décor, son fauteuil, la boîte aux lettres en bois pour les commandes de jouets, et même des carottes pour ses rennes.

Quand on lui demande son secret pour afficher sa bonne humeur et son enthousiasme à toutes épreuves, il nous confie : 
 

Mais moi, le soir de Noël, quand je fais ma tournée, je bois du lait, c'est ça le secret. De voir à nouveau les enfants, je revis. Quand on voit la situation dans laquelle on se trouve, les gens sont contents de voir le père Noël. Je crois qu’on n’aurait pas pu se passer des fêtes de Noël, ce n’est pas possible.

Le père Noël, de passage dans les Ardennes

" Mon vœu  cette année : Que tous les gens soient heureux, que le virus s’éloigne et qu’on puisse faire à nouveau la fête. "

 
Les lutins à fond aux manettes

Le premier étage du grand magasin ne désemplit pas. Les petits sourires se croisent, les parents suivent un saucisson sous chaque bras, une caisse de bière, un chapelet de saucisses dans un sac. À côté de la maison du père Noël, son atelier tourne à fond.

 Les bouchers-charcutiers de l'établissement coiffés d'un bonnet de fête se sont transformés en lutins et préparent les cadeaux à déguster.

Des centaines de coffrets et paniers garnis sont confectionnés sur les grandes tables, Amandine la directrice, dirige les opérations. Pour elle, c'est sûr, le père Noël qui prend ses quartiers dans son entreprise, c'était la belle idée du moment. Avec des dizaines de salons annulés à cause du Covid, des foires, des festivals et des fêtes rayées des plannings, il fallait rebondir et sauver les pertes conséquentes.

 

Au pays du jambon sec et des gourmandises de fêtes, l'atelier du père Noël prépare des cadeaux biens appétissants cette année
Au pays du jambon sec et des gourmandises de fêtes, l'atelier du père Noël prépare des cadeaux biens appétissants cette année © Daniel Samulczyk, France Télévisions


À coté d'un mur de terrines et pâtés aux couleurs de fêtes, elle précise :
" On s'est dit qu’il fallait trouver des idées et des solutions pour faire venir du monde et faire connaître notre magasin, et on a pensé que la magie de Noël était faite pour ça. Il y a énormément de personnes qui  viennent et qui ne nous connaissaient pas avant, alors du coup, pour nous c’est l’occasion de faire découvrir tout ce qu’on sait faire .

Ici, le père Noël est au milieu des jambons, des saucisses, il est même en plein milieu du terroir ardennais, l’objectif est de mettre en valeur celui-ci. On a un petit marché de Noël cent pour cent alimentaire sur place  pour cela, et on peut acheter de bons produits ardennais. On y trouve différents producteurs partenaires locaux également  pour retrouver tout ce qu’on a envie de manger en fin d’année, au moment des fêtes.

Amandine Migneaux, directrice Aux Saveurs d'Ardennes

 

La responsable poursuit en évoquant cette fin d'année particulière : " Il y avait une vraie attente de retrouver un peu de bonheur, la joie de vivre, on sent que les gens étaient moroses et avaient besoin de ce genre de choses tant pour les petits que pour les grands. Malgré les masques, on le voit à travers les yeux des enfants et des adultes, c’est la magie de Noël qui opère, et on a un super père qui sait transmettre les messages en respectant les règles sanitaires pour que tout le monde se porte bien après les fêtes ".
 

Les spécialités ardennaises en guise de cadeaux peut-être cette année sous le sapin
Les spécialités ardennaises en guise de cadeaux peut-être cette année sous le sapin © Daniel Samulczyk, France Télévisions

 

" On sort environ deux cents coffrets cadeaux par jour, on a eu énormément de commandes pour les Comités d’Entreprises, les mairies. Les bouchers sont devenus des lutins dans l’atelier. On est content d’avoir préservé les 27 emplois du site grâce à l’activité des fêtes, on n’avait pas envie de mettre des personnes en chômage partiel et ça, c’est vraiment bien.

Au départ, on était trois en 2006, une boucherie-charcuterie salaison avec notre cœur d’activité autour du célèbre jambon sec des Ardennes, la noix de jambon, les saucissons et les filets mignons. Ensuite, on a eu une déclinaison de tout ce qui est terrines, la terrine Rimbaud, les terrines de gibiers, le sanglier aux pommes, le cerf. Nous avons également une gamme de soupes, de plats traditionnels comme la Cacasse à cul nu, la salade au lard que l’on faisait avant sur les foires, mais que l’on propose aujourd’hui en part individuelle."

 

Des jambons de pays remplacent les guirlandes de fêtes, c'est la singularité de la maison du bonhomme Noël Aux Saveurs des Ardennes
Des jambons de pays remplacent les guirlandes de fêtes, c'est la singularité de la maison du bonhomme Noël Aux Saveurs des Ardennes © Daniel Samulczyk, France Télévisions

 

 

Stéphanie et Carlos ,de Charleville-Mézières ont trouvé de belles surprises pour leurs parents, le plaisir sera dans l'assiette cette année
Stéphanie et Carlos ,de Charleville-Mézières ont trouvé de belles surprises pour leurs parents, le plaisir sera dans l'assiette cette année © Daniel Samulczyk, France Télévisions

 

 

Amandine Migneaux, la chef d'orchestre de toute l'équipe qui accueille le père Noël à La Francheville dans les Ardennes
Amandine Migneaux, la chef d'orchestre de toute l'équipe qui accueille le père Noël à La Francheville dans les Ardennes © Daniel Samulczyk, France Télévisions

 

Le père Noël sera au premier étage du magasin Aux Saveurs d'Ardennes à La Francheville tous les mercredis et les samedis de 10h à midi et de 14h à 18h.

En dehors de ces horaires il se repose et prépare sa tournée avec certainement cette année, dans sa hotte, de quoi se régaler à six autour de la table, alors, Joyeux Noël à tous !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël en champagne-ardenne noël événements sorties et loisirs recettes de fêtes culture gastronomie cuisine terroir culture régionale