À un an des Jeux Olympiques, le plus grand complexe d'escalade d'Europe a été inauguré à Troyes

Le nouveau complexe d'escalade de Troyes a été inauguré ce samedi 24 juin 2023. C'est tout simplement le plus grand du genre en Europe. Une bonne nouvelle pour le territoire, à un peu plus d'un an des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris.

À un an des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, un nouveau complexe d'escalade a été inauguré ce samedi 24 juin 2023 à Troyes. Le CIME, pour complexe international multisport et escalade, sera le plus important d'Europe et pourra accueillir des compétitions nationales et internationales.

C'est un équipement à couper le souffle. Ce complexe de 6.400 m² sera dotée d'une aire d’évolution multisport adaptée au parasport pour permettre plus d'inclusivité. L'objectif : poursuivre le développement du sport et du handisport dans l'Aube.

"Je pense que ça reflète une politique sportive et parasportive tournée vers les acteurs du territoire pour faire en sorte que ces Jeux, ils soient utiles et changent durablement le lien au sport entre les Aubois et la pratique sportive du quotidien", souligne Marie-Amélie Le Fur, présidente du Comité Paralympique et Sportif Français.

Un coût global de 25 millions d'euros

Près de 500 personnes étaient invitées, ce samedi, pour l'inauguration de ces équipements de référence pensés, imaginés et financés en grande partie par le département de l'Aube. Avec un coût global de 25 millions d'euros, le CIME doit permettre de mettre l'Aube au cœur de l'escalade mondiale.

"Dans le combat de la compétition entre collectivités, il faut se différencier. Et on se différencie en choisissant des sujets qui nous différencient", précise Philippe Pichery, président du conseil départemental de l'Aube. "On se distingue toujours par l'excellence", ajoute-t-il.

Le camp de base de l'équipe olympique japonaise

L'équipement est déjà prisé. L'équipe brésilienne paralympique y viendra pour ses entrainements et l'équipe olympique japonaise en fera son camp de base. Bien aidé par les relations proches entre les dirigeants troyens et japonais. Meije Lerondel, la championne locale franco-japonaise s'en félicite : "Le fait que ce ne soit pas loin de Paris, que notre maman est japonaise, donc on a quand même des contacts… Je trouve que c'est très intéressant que la meilleure équipe du monde vienne s'entrainer"

Après l'annonce du passage de la flamme olympique dans l'Aube, c'est un nouvel engagement du département, en vue de Paris 2024.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité