Disparition de Lina : les gendarmes sur la piste d'un jeune homme au volant d'une voiture grise

Les gendarmes ont lancé deux appels à témoins concernant un jeune homme qui circulait dans une voiture grise, au niveau de l'aire de jeu de Saulxures, selon les informations de France 2.

Une nouvelle piste relance l'enquête sur la disparition de Lina, 15 ans, il y a quatre mois. Les gendarmes ont lancé deux appels à témoins, auprès des parents de jeunes filles scolarisées dans l'établissement où Lina a étudié, selon nos confrères de France 2. Ils s'intéressent à un jeune homme d'une vingtaine d'années, aperçu près d'une aire de jeux de Saulxures au volant d'une Renault Clio grise, toujours selon les informations de France 2.

Les enquêteurs ont envoyé deux mails aux parents d'élèves du collège Frison-Roche, demandant notamment si leur fille avait "déjà discuté/rencontré un homme d'environ 20 ans dans une aire de jeux courant septembre 2023 ?"  L'aire de jeux de Saulxures est située à quelques kilomètres du domicile de Lina à Plaine.

L'adolescente de 15 ans a disparu le 23 septembre 2023 après avoir quitté son domicile pour se rendre à la gare de Saint-Blaise-la-Roche, à environ trois kilomètres, un trajet qu'elle avait l'habitude de faire.

Sa disparition fait l'objet d'une enquête, ouverte par le parquet de Saverne et désormais menée par une juge d'instruction de Strasbourg.

Une plainte pour viol, datant de 2022, réexaminée 

Quinze mois avant sa disparition, Lina, alors âgée de 13 ans, avait porté plainte en juin 2022 pour des faits qualifiés de "viol en réunion". Une plainte qui fait désormais l'objet d'un réexamen, a annoncé la procureure de Saverne, Aline Clérot, lundi 22 janvier. 

À l'époque, l'enquête n'avait "pas permis de suffisamment caractériser les faits", a expliqué la magistrate à l'AFP. Cependant, "dès l'ouverture de l'enquête en disparition inquiétante de Lina, ces informations ont été immédiatement communiquées et exploitées par les enquêteurs", poursuit Aline Clérot. Aujourd'hui, "une nouvelle étude juridique de la procédure a été effectuée" et "donnera lieu à une décision dans les prochaines semaines", ajoute la procureure.