Sophie Le Tan : sa famille veut “que le coupable assume ses actes et paie pour son crime”

Laurent (en mauve), cousin de Sophie Le Tan, s'exprime au micro. À sa gauche, la cousine Laura; et à sa droite, le père de Sophie, Tri Le Tan. / © Philippe Dezempte, France 3 Alsace
Laurent (en mauve), cousin de Sophie Le Tan, s'exprime au micro. À sa gauche, la cousine Laura; et à sa droite, le père de Sophie, Tri Le Tan. / © Philippe Dezempte, France 3 Alsace

La famille de Sophie Le Tan a parlé publiquement le 2 novembre à Strasbourg. Elle appelle Jean-Marc Reiser, principal suspect dans la disparition de la jeune étudiante, à cesser de "nier les faits". Le corps de Sophie Le Tan a été retrouvé en forêt à Rosheim le 23 octobre, après un an de recherches.

Par Vincent Ballester

Soulagée, mais aussi extrêmement choquée. La famille de Sophie Le Tan a donné une conférence de presse ce samedi 2 novembre 2019 au Club de la presse de Strasbourg. Laura, sa cousine, a témoigné de leur détresse, à elle et à ses proches : "Malgré le soulagement que nous apporte cette découverte, nous restons sous le choc. Les circonstances nous bouleversent profondément. Aucun mot ne peut décrire la souffrance que ressent notre famille ainsi que les proches de Sophie. Les horreurs qu'elle a subies sont atroces et inhumaines. Penser à ce qu'elle a vécu nous déchire le coeur."
 
Des membres et proches de la famille Le Tan (la cousine Laura est en blanc). À gauche, leur avocat, Gérard Welzer. / © Marie Coulon, France 3 Alsace
Des membres et proches de la famille Le Tan (la cousine Laura est en blanc). À gauche, leur avocat, Gérard Welzer. / © Marie Coulon, France 3 Alsace

Elle ajoute : "Nous voudrions que le coupable assume ses actes et paie pour son crime. Qu'il arrête de nier les faits malgré toutes les preuves accablantes. Nous avons besoin de connaître toute la vérité sur la mort de Sophie et de retrouver le reste des ossements afin de pouvoir faire notre deuil."
  

Le père ne s'est pas exprimé, et la mère n'a pas souhaité être présente. Une cérémonie d'hommage à Sophie Le Tan a lieu à la pagode bouddhiste de la Robertsau, le dimanche 3 novembre. Elle doit permettre "d'apaiser l'âme" de la jeune étudiante.
 

Un an de recherches

Cette conférence de presse intervient dix jours après la confirmation de la découverte du corps de Sophie Le Tan. Il a été retrouvé dans la forêt de Rosheim (Bas-Rhin) le 23 octobre 2019 et l'authentification avait été annoncée trois jours après. La procureure de la République de Strasbourg, Yolande Renzi, avait ensuite donné les détails de la découverte.

Sophie Le Tan avait disparu le 7 septembre 2018. Jean-Marc Reiser, principal suspect, a toujours nié être responsable de sa disparition. 
 
Les médias étaient présents en masse. / © Philippe Dezempte, France 3 Alsace
Les médias étaient présents en masse. / © Philippe Dezempte, France 3 Alsace

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus