• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

#MT180 Strasbourg : Manuel Pires séduit le public en 180 secondes mais Philippine Chambault gagne le concours

Manuel Pirès remporte le 2è prix du jury et le 1er prix du public avec sa thèse sur les nouveaux traitements anti VIH
Manuel Pirès remporte le 2è prix du jury et le 1er prix du public avec sa thèse sur les nouveaux traitements anti VIH

La finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes" a eu lieu jeudi à l'Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires de Strasbourg.. Philippine Chambault gagne le 1er prix du jury et Manuel Pires  le 1er prix du public.

Par M.C.

Philippine Chambault remporte la palme de la finale régionale "Ma thèse en 180 secondes" organisée par l'Université de Strasbourg. En 3 minutes chrono, l'étudiante a exposé sa thèse sur la migration des tortues ... ou en version plus scientifique « Influence des processus méso-échelle sur la distribution et le comportement de plongée des tortues marines ».
Vidéo de Philippine Chambault MT180 2016 Alsace




Manuel Pires a aussi séduit le jury et le public d'Alsace en 180 secondes sur le thème : les nouveaux traitements anti VIH. L'étudiant du Laboratoire de Biophotonique et Pharmacologie de la faculté de pharmacie prend la 2è place et gagne le 1er prix du public.

Philippine Chambault, Manuel Pires et 17 autres jeunes chercheurs et chercheuses participaient à la finale régionale de "Ma thèse en 180 secondes" 

C'est la troisième édition de ce concours national, organisé par le CNRS et la conférence des présidents d'université. Les doctorants ont trois minutes pour présenter et résumer leur travail de la façon la plus claire possible.

Strasbourg : 180 secondes pour expliquer une thèse
La finale régionale du concours "Ma thèse en 180 secondes" a eu lieu jeudi à l'Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires de Strasbourg. - France 3 Alsace - Le reportage de I. Michel - V. Roy - L. Guigues. Interviews : Manuel Pirès, thèse sur les nouveaux traitements anti VIH - Prix du public - Maria Siemushyna, thèse sur l
  • Le reportage de I. Michel - V. Roy -  L. Guigues. Interviews : Manuel Pirès, thèse sur les nouveaux traitements anti VIH - Prix du public - Maria Siemushyna, thèse sur l'apprentissage des langues par les descendants des migrants - Alain Beretz, président de l'Université de Strasbourg



Comment ça marche ?

Ce concours "Ma thèse en 180 secondes" propose aux doctorants d’expliquer leur sujet de thèse en trois minutes seulement, en le rendant passionnant et compréhensible par tous. Chaque étudiant ou étudiante doit ainsi effectuer un exposé clair, concis et néanmoins convaincant de son projet de recherche, le tout avec l’appui d’une seule diapositive.

Pour la première fois, les épreuves du concours national se déroulent en trois étapes : 28 sélections locales organisées par regroupements universitaires, une demi-finale à huis clos le 30 mai (durant laquelle les participants sélectionneront eux-mêmes seize d’entre eux) et la finale nationale en public le lendemain, le 31 mai à 18h30, organisée avec le soutien de l’université de Bordeaux au Palais de la Bourse, à Bordeaux. Les trois meilleurs candidats de la finale nationale se retrouveront à Rabat (Maroc) le 29 septembre 2016 pour la finale internationale : ils concourront alors aux côtés des représentants du Québec, de la Belgique, du Maroc, de la Suisse, de la Tunisie, du Sénégal, du Cameroun et du Bénin notamment.

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus