• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Risque de listériose : les produits laitiers de la ferme Durr retirés de la vente

Les produits frais de la ferme Durr retirés de la vente / © C. Peyrot - France 3 Alsace
Les produits frais de la ferme Durr retirés de la vente / © C. Peyrot - France 3 Alsace

Coup dur pour la ferme Durr de Boofzheim : à la suite de la découverte de plusieurs cas de listériose, tous leurs produits laitiers frais doivent être retirés de la vente depuis ce samedi 7 septembre, et leur production est stoppée jusqu'à nouvel ordre.
 

Par Sabine Pfeiffer

L'information a été publiée ce matin par la Direction générale de la santé. Sept personnes, peut-être huit, atteintes de listériose, auraient été infectées par la même souche de listeria provenant de produits de la ferme Durr de Boofzheim, dans le Bas-Rhin, selon les investigations des services sanitaires.
 
la publication sur le site de la sécurité sanitaire ce matin / © Capture d'écran
la publication sur le site de la sécurité sanitaire ce matin / © Capture d'écran


Depuis ce matin, la ferme Durr est donc obligée de rappeler et retirer de la vente tous ses produits laitiers frais : yaourts, crèmes, fromages blancs et fromages, quelle que soit leur date limite de consommation. Et dans l'immédiat, toute production de ces produits frais est également arrêtée.
 
Yaourts nature ou aux fruits, tous sont écartés / © C. Peyrot - France 3 Alsace
Yaourts nature ou aux fruits, tous sont écartés / © C. Peyrot - France 3 Alsace


La ferme Durr avait déjà été alertée jeudi soir par les autorités sanitaires, et l'arrêté officiel est tombé ce vendredi soir 6 septembre vers 23 h : tous les produits frais "Ferme Durr" sont désormais interdits de vente et de production, car une même souche de listeria, qui aurait infecté sept ou huit personnes, proviendrait de leur exploitation.

Une catastrophe pour cette exploitation agricole installée au cœur du Ried alsacien, convertie au bio dès 1972, sur l'impulsion de Raymond Durr, très engagé dans la préservation de l'environnement. A sa mort, il y a cinq ans, sa femme Anne-Marie, et depuis une année leur fille Solène, ont assuré la relève.
 
Les vaches de la ferme Durr sont sur les prés / © France 3 Alsace
Les vaches de la ferme Durr sont sur les prés / © France 3 Alsace


A côté des porcs élevés sur paille et des vaches à viande, 60 vaches laitières laissées en pâture donnent 800 litres de lait par jour, transformés sur place. Principalement en produits fermentés (yaourts, probiotiques et fromages frais) qui sont proposés à la vente bien au-delà des frontières régionales.

Mais depuis ce matin, seuls les produits cuits, flans et crèmes desserts, peuvent encore être produits sur place, et vendus sous le label "Ferme Durr", ainsi que les fromages de revente et la charcuterie, qui n'est pas transformée à la ferme. Une trentaine de salariés, "25 équivalents temps plein" précise Solène Durr, engagés dans la production, l'élevage et la vente, sont menacés de chômage technique.

Une première suspicion de présence de listeria avait été détectée en juillet dernier. Suite à quoi la ferme Durr s'était soumise aux injonctions des services sanitaires, en procédant à des analyses quotidiennes de cinq échantillons par produits… qui se sont toutes avérées négatives. "Mais les autorités sanitaires nous expliquent maintenant que même avec ces analyses, on ne peut être sûr de rien, tant la listeria est difficile à détecter", explique Solène Durr, désemparée.
 
Elle-même a repris la ferme depuis moins d'un an, et reconnaît que des investissements auraient probablement dû être faits plus tôt. Que "les locaux sont vieillissants". Mais un projet de rénovation est en cours.

Dans l'immédiat, pour "éviter de jeter le lait dans les égouts", Solène Durr a relancé ce matin la production de fromage à pâte cuite, un peu délaissée ces derniers temps, vu la demande croissante des consommateurs pour les produits frais. Mais elle ne saura pas avant lundi si les autorités sanitaires lui permettront de les commercialiser.

Les autorités sanitaires conseillent aux personnes qui détiennent des produits laitiers concernés de la marque "Ferme Durr" de ne pas les consommer et les rapporter au point de vente. Et elles invitent celles qui en auraient consommé et présenteraient de la fièvre, des maux de tête et des courbatures, à consulter un médecin.
 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus