Strasbourg : le bruit sourd entendu dans la nuit provenait d'un avion de chasse

Publié le Mis à jour le

Aux alentours de 23 h, le mardi 1er février, les habitants de l'Eurométropole de Strasbourg ont entendu un bruit sourd dans le ciel. À l'origine, un Rafale de la base aérienne de Saint-Dizier, en Haute-Marne.

Le 1er février, un bruit sourd et surtout long a été remarqué par plusieurs habitants de Strasbourg (Bas-Rhin) et ses alentours. Plus que les décibels, c'est la durée qui a surpris les riverains. En effet, le bourdonnement a duré plusieurs dizaines de secondes, peu après 23h. Au lendemain, la base aérienne 113 de Saint-Dizier (Haute-Marne) a reconnu qu'un de ses Rafale en était à l'origine.

En début de journée, ce mardi, peu d'informations filtraient à ce sujet. Le site Flightradar24, sur lequel on peut suivre les avions commerciaux et privés en direct, ne recense aucun vol à cette heure-ci au-dessus de la capitale alsacienne. L'origine du bruit serait donc un engin militaire.

Contacté, le service environnemental de l'aéroport de d'Entzheim, au sud-ouest de Strasbourg, a pu relever des nuisances sonores qui correspondent aux signalements des riverains. Ces derniers se sont montrés plutôt inquiets sur Twitter, comme cette internaute qui s'étonne dans le post ci-dessous du "bruit d'avion de la mort".

Les relevés ont ainsi pu évaluer la trajectoire du vol. L'avion a bel et bien traversé Strasbourg en diagonale, en provenance de l'est : "A priori, il s'agit d'un avion de chasse, étant donné qu'aucun avion commercial n'est passé sous le radar."

Du côté de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), la piste d'un avion de chasse est également privilégiée : "Ce ne serait pas étonnant, car ils s'entraînent les mardis et les jeudis. Concernant le bruit, l'avion a pu prendre un virage très vite, et la nuisance était d'autant plus bruyante qu'à cette heure-ci, tout est plus calme."

Un Rafale à destination de Saint-Dizier

Jointe au lendemain de l'événement, la base aérienne Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle) affirme qu'il ne s'agissait pas de l'un de ses avions. En fin d'après-midi, la base aérienne 113 de Saint-Dizier, a confirmé que le bruit provenait d'un avion de chasse Rafale lui appartenant.

La base aérienne précise que cet avion "réalisait un entrainement planifié, de nuit, qui consistait à effectuer un décollage sur alerte, un ravitaillement en vol et des reconnaissances de terrains dans les alentours."

Les années précédentes, du bruit dans le ciel de Strasbourg avait déjà interpellé les riverains. En 2019, un avion militaire avait franchi le mur du son, causant une "explosion". L'année suivante, un avion commercial cette-fois-ci, avait survolé le Bas-Rhin pendant quatre heures. Dernier cas en date, un engin effectuant des relevés thermographiques à basse altitude, entre 22h et minuit.