CARTE. Mort de Jean-Paul Belmondo : la carrière de l'As du cinéma vue depuis la Haute-Marne

Jean-Paul Belmondo est mort le lundi 6 septembre, à l'âge de 88 ans. Il laisse derrière lui une impressionnante filmographie, dont une partie n'est pas sans lien avec le département champenois.
Jean-Paul Belmondo en 1971, dans un restaurant romain, et en 2013 (à Nice pour ses 80 ans).
Jean-Paul Belmondo en 1971, dans un restaurant romain, et en 2013 (à Nice pour ses 80 ans). © Archivio Cicconi, domaine public / Georges Biard, Belmondo 1971, Wikimédia Commons, Licence CC BY-SA 3.0

Jean-Paul Belmondo est mort. Une légende du cinéma a disparu le lundi 6 septembre 2021. Mais pas sa filmographie, un "trésor national" (pour citer le président Emmanuel Macron) qui parle à une large partie de la population française.

Lionel Fontaine, qui contribue au Journal de la Haute-Marne (JHM), en fait partie. Il est aussi président du Club Mémoires 52 : une association de recherche historique qui a vocation à "recueillir les documents historiques de notre département", les mettre en valeur dans des expositions mais aussi informer via les réseaux sociaux. Il a justement partagé sur la page Facebook de l'association un panorama détaillé des liens entre l'acteur regretté et le département champenois de la Haute-Marne (à retrouver ci-dessous).
 

Au moins six liens avec la Haute-Marne

Il raconte à France 3 Champagne-Ardenne "avoir eu suffisamment de matière" pour établir ce bilan de la carrière de l'acteur sous le prisme de la Haute-Marne. Un "hobby" qu'il a mené à bien "assez rapidement dans la soirée". Voilà qui parlera aux cinéphiles... et aux gens de la Haute-Marne.
 


Voici ses observations géographiques, également partagées dans le JHM

 


Pour l'anecdote (encore une), le début de la prolifique carrière de Belmondo est lié à un petit village nommé Charmes-la-Grande (visible sur la carte ci-dessous). Le maire de la commune entre 1965 et 1971, Éric Allégret, est le frère du cinéaste Marc Allégret. Surnommé "le découvreur de talents", il a offert l'un de ses premiers rôles à l'acteur, dans le film Sois belle et tais-toi. Bébel avait déjà fait du théâtre et participé à deux petits films. 
 


On doit aussi à Marc Allégret d'avoir révélé (entre autres) Johnny Hallyday et Alain Delon. Justement, Lionel Fontaine (qui a déterré cette anecdote) explique que "Jean-Paul Belmondo fait pour moi partie de ces grands personnages... Et qu'une fois que partent les grands comme Johnny, Belmondo, Delon... bon lui pas encore... ça fait quelque chose. Belmondo plait à toutes les générations." Il a lui-même grandi avec certains de ses films. 

Pour aller plus loin, les différentes régions du réseau France 3 ont rendu hommage à cette légende du cinéma :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société cinéma culture