Covid : le pass sanitaire sera désormais obligatoire pour accéder aux marchés de Noël alsaciens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester
Marché de Noël de Strasbourg, la rue Mercière parée de ses illuminations de Noël en décembre 2020.
Marché de Noël de Strasbourg, la rue Mercière parée de ses illuminations de Noël en décembre 2020. © Vincent Ballester, France Télévisions

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce jeudi 25 novembre que l'accès aux marchés de Noël serait soumis à la détention d'un pass sanitaire. Cette nouvelle mesure due à la résurgence du covid force certaines collectivités locales en Alsace à devoir s'adapter en mettant en place un contrôle de ces pass, comme Colmar (Haut-Rhin).

Finalement, il faudra posséder un pass sanitaire pour pouvoir accéder aux marchés de Noël. En Alsace, jusqu'ici, la mesure n'était appliquée qu'à Kaysersberg (Haut-Rhin).

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé ce durcissement des normes sanitaires au cours de sa conférence de presse. Celle-ci a été donnée ce jeudi 25 novembre, vers 12h30, en réponse à l’inexorable montée des contaminations dues au covid

Des municipalités comme Strasbourg (Bas-Rhin, voir sur la carte ci-dessous) venaient d'annoncer les modalités sanitaires de leurs marchés de Noël. Dans le cas strasbourgeois, le pass n'allait être demandé que pour accéder aux zones alimentaires. 


L'adjoint strasbourgeois Guillaume Libsig s'est rapidement entretenu avec la préfecture, qui juge que cette organisation reste valide : a priori, le pass ne sera donc pas étendu à tout le marché. Une telle mesure, sur un marché déconcentré sur quatorze sites, aurait été compliquée à mettre en oeuvre, voire aurait pu conduire à rétablir les points de contrôle, pourtant supprimés lors de cette édition 2021. 

"L'accès aux marchés de Noël en France sera soumis au pass sanitaire", avait déclaré le ministre Véran. Les préfectures seront justement chargées de transformer cette annonce en règlementation.

Colmar en difficulté

À Colmar (Haut-Rhin), la situation est toute autre. Aucune zone n'était prévue pour consommer du vin chaud ou des bredeles. Il était prévu que ce soit possible sur tout le marché, et aucun contrôle de pass sanitaire n'était originellement prévu.

Il va donc falloir revoir l'organisation, et le maire Éric Straumann (LR) ne cache pas son mécontentement. Il estime à 80.000 euros le coût du contrôle des pass dans son marché de Noël (à lire dans sa publication sur Facebook ci-dessous).


Plus d'informations à venir...


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.