Cet article date de plus de 4 ans

Vignoble champenois : le nombre de parcelles "Haute Valeur Environnementale" pourrait doubler d'ici trois ans

Le vignoble de Champagne est souvent montré du doigt pour sa forte utilisation de pesticides. Pour tenter d'y remédier, la chambre d'agriculture et la fédération nationale des vignerons indépendants lancent un partenariat pour doubler le nombre de vignerons certifiés Haute Valeur Environnementale.

© France 3 Champagne-Ardenne / I. Griffon
Yann Alexandre, est vigneron en Champagne. Depuis 3 ans, son exploitation est certifiée "HVE" : Haute Valeur Environnementale. Respect de la biodiversité, usage de produits chimiques limité, protection de l'eau, Yann Alexandre a adopté un cahier des charges très précis, une nouvelle philosophie et de nouveaux outils, comme, par exemple, un piège à papillons, pour repérer les chenilles, dangereuses pour le raisin.

Résultat de cette nouvelle démarche : Yann a baissé de moitié les pesticides chimiques sur son exploitation. C'était donc aujourd'hui, jeudi 9 mars, le lieu idéal pour signer un partenariat entre la Chambre d'agriculture et la Fédération des vignerons indépendants. L'objectif : doubler d'ici 3 ans le nombre de certifiés "HVE", avec les conseils de la Chambre d'agriculture.

En Champagne, il y a près de 400 adhérents à la Fédération des vignerons indépendants. Tous vinifient leurs raisins. Parmi eux, 45 sont certifiés "Haute Valeur Environnementale". Mieux que dans l'appellation Champagne, mais moins qu'ailleurs en France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
champagne gastronomie sorties et loisirs vins environnement société écologie agriculture bio agriculture économie agro-alimentaire