Collégien tué d'un coup de couteau à Reims : le meurtrier d'Éloi-An condamné en appel à quinze ans de prison

Publié le

Le procès en appel du meurtrier d'Éloi An, collégien tué d'un coup de couteau à Reims en 2021, s'est achevé ce mardi 25 octobre 2022. Il a été condamné à la même peine qu'en première instance, à savoir quinze ans de prison.

L'auteur du coup de couteau mortel porté au jeune Éloi-An à Reims en juin 2021 a été condamné en appel à quinze ans de prison ce mardi 25 octobre 2022. Après deux jours d'audience à huis-clos, la cour d'appel de Reims a confirmé la décision rendue en première instance en juillet 2022. 

Au terme du premier procès, qui s'était déroulé sur trois jours, l'accusé avait été condamné à quinze ans de prison, le 1er juillet 2022. Le soir même, l'adolescent de quinze ans et ses avocats avaient décidé de faire appel. Il n'avait pas été condamné à la peine maximale qui était de vingt années. Les deux audiences se sont déroulées à huis clos en raison de l'âge de l'auteur des faits.

"Ils sont de nouveau soulagés […] La peine de réclusion qui a été prononcée correspond à ce que mérite ce criminel pour les faits qui lui sont reprochés", a indiqué à l'issue de l'audience mardi 25 octobre maître Simon Miravete, l'avocat de la famille d'Éloi-An Delattre. La défense n'a pas souhaité s'exprimer. Les parents du meurtrier ont pu rester dix minutes avec leur fils avant qu'il ne retourne en détention.

Une vive émotion suite au drame

Éloi-An a été grièvement blessé le jeudi 2 juin 2021 près de la cathédrale. Le collégien "très sociable, dévoué, humble, serviable, et toujours souriant" ne s'est jamais remis du coup de couteau qu'il a reçu à la tempe de la part d'un autre jeune de son âge également scolarisé au collège Saint-Joseph de Reims. Un coup apparemment lié à une moquerie adressée à son auteur qui avait publié une vidéo de rap sur un réseau social.

Il est mort dans sa chambre d'hôpital, le samedi 21 août 2021. Un acte qui a suscité une émotion toujours vive un peu plus d'un an après les faits. En novembre 2021, une marche blanche réunissait plus de 130 personnes en hommage au collégien tué. Un autre hommage lui était rendu un an après le drame sur les lieux même où celui-ci s'est déroulé, le 2 juin dernier. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité