Témoignage. Elle envoie une bouteille avec un SOS pour trouver une alternance

Publié le Mis à jour le Écrit par Vincent Ballester

Clara Desautez, une étudiante vivant à Reims (Marne) à la recherche d'une alternance dans la communication ou l'évènementiel, a marqué un gros coup en envoyant son Curriculum Vitae (CV) via une bouteille envoyée au siège de Canard-Duchêne. Sa responsable des ressources humaines, ébahie, a diffusé le CV, le rendant viral.

C'est ce qui s'appelle lancer une bouteille à la mer... ou plutôt dans le champagne. Clara Desautez, une étudiante en management international, a eu une idée originale pour tenter de décrocher une alternance à partir de la rentrée 2023.
Son Curriculum Vitae (CV), en ligne (via Canva), a été inséré dans une bouteille de champagne. Laquelle a été déposée, en main propre, au siège d'une vingtaine de maisons de champagne à Reims, autour d'Épernay, ou encore à Aÿ-Champagne (Marne) depuis la mi-janvier 2023. 
La démarche a semblé taper dans l'oeil de la chargée des ressources humaines de la maison Canard-Duchêne. Regrettant de ne pas pouvoir lui offrir d'alternance, elle a partagé son CV insolite sur le réseau social professionnel Linkedin, le mardi 31 janvier, avec un certain succès (voir publication ci-dessous).

France 3 Champagne-Ardenne a contacté Clara Desautez pour en savoir plus sur sa démarche. "J'avais envie de trouver une alternance dans le milieu du champagne, et je sais que c'est assez difficile à trouver. J'ai utilisé une idée originale pour me démarquer et faire parler de mon CV."

Savoir comuniquer

Une pratique originale, qu'elle trouve justifiée. "On est en Champagne, et je pense que beaucoup d'étudiants veulent rentrer dans une maison de champagne. D'où le fait que ce soit aussi concurrentiel. Il faut essayer de se démarquer." Pour elle, recourir à cette bouteille évite que son CV finisse dans une pile sur le bureau des ressources humaines (puis éventuellement à la poubelle).
L'idée lui est venue à la fin d'un stage chez Samm Trading (une agence de comm'). En rédigeant le rapport de stage où elle devait raconter ce que son expérience avait pu lui apporter, et développer son projet professionnel, elle a constaté que sa créativité avait "évolué".

"J'ai utilisé des bouteilles de champagne de récupération. J'ai envoyé ça au fur et à mesure." Une démarche prenant du temps puisqu'elle a elle-même déposé chacune des bouteilles. "J'étais encore à Épernay lundi dernier", précise-t-elle. "Au total, ça représente une vingtaine de bouteilles." 

Une initiative bienvenue

Des efforts qui ont payé. Plusieurs maisons ont tenu à la recontacter, même si elles n'avaient pas d'alternance à lui offrir. "Les réponses étaient à chaque fois très gentilles. Elles me félicitaient pour l'effort qui avait été fait."
Puis est venu le partage sur Linkedin. "La responsable de Canard-Duchêne a été super gentille de partager mon CV. J'ai gagné de la visibilité. Pas mal de gens ont repartagé, et j'ai eu des propositions." (voir la façade de Canard-Duchêne sur la vue panoramique Google ci-dessous)

Elle passe d'ailleurs un entretien ce mercredi 1er février, dans l'après-midi, dans une maison qui lui plaît beaucoup. "J'ai aussi reçu des offres hors-monde du champagne." La majorité des offres, faut-il préciser. Mais Clara Desautez n'est pas fermée à toutes propositions, bien au contraire. "Je vais répondre à ces offres et passer leurs entretiens s'il le faut : pas de souci."
Travailler dans le champagne fait aussi sens pour elle. C'est parce que toute sa famille évolue dans le milieu. Son intérêt pour le domaine est visible.

Un pitch pour finir

"Créative et déterminée, cette idée est née suite à mon stage effectué chez Samm Trading, une agence de communication par l'objet. J'ai compris combien il était important de marquer durablement les esprits et de toujours aller au bout de ses idées et de ses projets..."
C'est effectivement ce qu'elle a fait. En 2021, une étudiante de la région Centre avait maquillé son CV en dossier de fin d'incarcération pour qu'elle puisse "sortir de la prison" (l'emprisonnement étant de manière figurée son absence d'alternance). Elle avait reçu des centaines d'offres.

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :