Témoignages. Prix de l'énergie : ils ont choisi de consommer local

Publié le Écrit par Matti Faye et Sébastien Valente

Dans les Ardennes, des particuliers comme des collectivités ont choisi un fournisseur d'électricité qui leur propose de l'énergie renouvelable produite près de chez eux. Une démarche en adéquation avec les valeurs qu'ils défendent au quotidien.

De nombreux Français s'inquiètent du prix qui sera inscrit au bas de leur facture d'électricité ou de gaz après l'hiver. Pour les clients au tarif réglementé, les mesures prises par le gouvernement devraient permettre de limiter la hausse. Mais depuis quelques années, les hausses se sont déjà accumulées.

Pour un client type au tarif réglementé qui utilise l'électricité pour se chauffer, la facture a pris en cinq ans presque 300 euros, en passant de 1 362 euros annuels en 2017 à 1 604 euros annuels en 2022, selon les chiffres de la Commission de régulation de l'énergie.

Pour ce qui concerne le gaz, la hausse a été plus soudaine encore. Pour un client qui se chauffe avec cette énergie, la facture annuelle moyenne a pris plus de 400 euros en moins d'un an, passant de 1 040 euros annuels au premier trimestre 2021 à 1 484 euros au quatrième trimestre de la même année, toujours selon la Commission de régulation de l'énergie. Le gouvernement a ensuite mis en place un bouclier tarifaire qui a figé le tarif réglementé du gaz.

Les collectivités n'ont pas la possibilité de choisir les tarifs réglementés et doivent de toute façon se tourner vers des offres de marché. La communauté de communes des Crêtes Préardennaises, entre Charleville-Mézières et Rethel dans les Ardennes, a décidé d'aller au delà de la simple question du prix pour s'engager dans une démarche plus durable. Pour l'éclairage, le chauffage ou encore les bornes électriques, elle a choisi le fournisseur d'électricité coopératif Enercoop.

"Une volonté de travailler sur les questions d'autonomie"

"C'est une volonté de la communauté de communes de travailler plutôt sur les questions d'autonomie. On a un projet de territoire fort sur ces questions-là. Donc chez Enercoop, on a de l'approvisionnement local, on a de l'approvisionnement renouvelable. Et pour nous, ce sont des choses qui comptent. On le dit dans le discours, on le fait dans les faits", détaille Jean-Marie Oudart, le vice-président de l'intercommunalité.

L'électricité achetée à Enercoop est un peu plus chère que celle proposée par d'autres fournisseurs, mais c'est un choix assumé par la collectivité. "L'abonnement n'est pas très cher. Le coût du kilowatt est effectivement un peu plus cher, mais l'un dans l'autre on s'y retrouve", précise l'élu.

Enercoop n'achète pas d'électricité issue du nucléaire pour fournir ses clients. L'entreprise acquiert directement de l'énergie renouvelable à des producteurs locaux. L'électricité qu'elle propose est majoritairement issue de l'éolien et de l'hydraulique. Dans les Ardennes, elle peut compter par exemple sur le parc éolien des Ailes des Crêtes.

Techniquement, il n'est certes pas possible de savoir quel type d'électricité arrive à son compteur, car tous les foyers sont raccordés au même réseau électrique peu importe l'offre à laquelle ils ont souscrit. Mais Enercoop est l'un des rares à avoir obtenu le label "VertVolt - choix très engagé" de l'Ademe, l'agence gouvernementale pour la transition écologique.

Ce label permet de certifier que le fournisseur a acheté l'énergie qu'il vend à des producteurs d'électricité renouvelable en France et qu'au mois un quart de cette électricité provient d'installations mises en place "par des collectivités territoriales avec une gouvernance partagée (dans le cadre des projets citoyens, par exemple) ou par d’autres acteurs mais sans soutien public", comme on peut le lire sur le site de l'Ademe. 

L'objectif de la communauté de communes est d'arriver en 2030 à couvrir 100 % des besoins énergétiques en énergie renouvelable. "C'est du renouvelable intégral, ce n'est pas uniquement ce qu'on achète pour faire plus vert. Là, on est sûr d'avoir des énergies renouvelables. Et puis, c'est aussi un organisme qui travaille sur les économies d'énergie, qui nous accompagne sur la réduction de consommation. Et ça c'est important", ajoute Jean-Marie Oudart.

"On recrée le circuit court de l'énergie"

Sur le territoire des Crêtes, des habitants aussi s'engagent. C'est le cas de Sophie Gabarrot, qui réside à Tourteron. La jeune femme a rénové sa maison et installé un grand panneau sur la façade. "La dernière pierre de la rénovation, c'est le chauffe-eau solaire. Ce qu'on a commencé par faire, c'est une bonne enveloppe thermique du bâtiment avec une forte isolation et le chauffe-eau solaire pour la production d'eau chaude. L'idée, c'est vraiment réduire à la base les besoins énergétiques, et après utiliser les énergies renouvelables pour combler les besoins", précise-t-elle.

Sophie Gabarrot est sociétaire et abonnée d'Enercoop pour l'électricité, mais elle est aussi salariée du fournisseur d'énergie. "Ce qui est intéressant, c'est que je suis cliente d'Enercoop, donc j'achète de l'électricité renouvelable. Mais je suis aussi productrice d'électricité parce que je suis aussi sociétaire de la coopérative locale énergique. Donc en gros, on recrée le circuit court de l'énergie."

Son chauffe-eau solaire lui permet de faire de réelles économies d'énergie. "On a 70 % de notre production d'eau chaude qui est produite par le soleil. Dès le mois de mars, on voit que la résistance électrique ne fonctionne quasiment pas. Donc c'est vraiment le soleil qui nous apporte l'eau chaude."

Un mode de pensée qui s'observe aussi dans les entreprises et les associations. C'est le cas de Ma Ville à Vélo, pour qui le fournisseur d'énergie Enercoop s'est imposé comme une évidence. "C'est vraiment dans l'ADN de ma ville à vélo de se dire qu'on peut faire quelque chose et qu'on peut agir. Enercoop fait partie des gens qui agissent aussi, donc c'était tout à fait logique pour nous d'avoir un abonnement à Enercoop", explique Mathias Lubin, adhérent de l'association.

Avoir une empreinte énergétique limitée, se réapproprier l'énergie, une énergie verte et locale, c'est le credo de tous les abonnés sociétaires d'Enercoop.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité