• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Elections européennes 2019: le pari raté de Florian Philippot

Florian Philippot. / © France Télévisions
Florian Philippot. / © France Télévisions

Le député européen sortant de la circonscription Est, élu en 2014, sous l'étiquette de l'extrême-droite a été battu ce dimanche 26 mai. Il portait le message du Frexit, la sortie de la France de l'union européenne. Mais les électeurs ne lui ont accordé que 1,17% des voix donc aucun siège.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Elu député Européen en 2014 sous la bannière du Front National qu'il a quitté en septembre 2017, l'actuel patron des "Patriotes" n'a pas réussi son pari d'être réélu lors de ces européennes du dimanche 26 mai 2019 en France.

Comme l'annonçait les sondages, sa liste mêlant patriotes et gilets jaunes a obtenu seulement 1,17% des voix.

Or il faut 5% des voix pour obtenir au moins un siège de député européen. Et au moins 3% pour être remboursé de frais de campagne. Ne pas passer ce seuil est un double coup dur pour les Patriotes et Philippot: une gifle électorale et une perte financière...
C'est également un nouvel échec électoral pour le président des Patriotes. Candidat du Front National lors de la dernière élection législative à Forbach (6e de Moselle) en 2017, il avait été largement battu au second tour par Christophe Arendt (LREM).

Frexit toujours

Dans un communiqué de presse relayé sur twitter, le président des Patriotes campe sur ses positions : "Ces résultats sont bien sûr en deçà de nos espérances. (...) Ce soir il y a un sentiment de gâchis. Cette élection ne servira à rien puisqu'il n'y aura au parlement européen que des partisans de l'union européenne."
Il ne lâche pas son idée d'une France quittant l'Europe et appelle de ses voeux, pour cela, "un grand rassemblement des souverainistes."

 

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus