• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Saint-Dizier : mort de Nolan, intoxiqué par un steak haché en 2011

La société SEB-CERF, basée à Saint-Dizier, en Haute-Marne, en 2011. / © Google maps.
La société SEB-CERF, basée à Saint-Dizier, en Haute-Marne, en 2011. / © Google maps.

Le petit garçon avait gardé de graves séquelles après avoir mangé en 2011 un steak haché contaminé par la bactérie E. Coli, acheté chez Lidl et fabriqué par la société SEB, basée à Saint-Dizier, en Haute-Marne. Cet habitant de Breteuil, dans l'Oise, est mort le 14 septembre à l'âge de 10 ans. 

Par CC avec A-L J.

Huit ans après avoir été intoxiqué par un steak haché Lidl, quand il avait 23 mois, Nolan est mort le samedi 14 septembre 2019 à l'hôpital d'Amiens, des suites de cette intoxication, annonce Le Parisien.  "Ce garçon est malheureusement mort plusieurs fois, c'est un vrai drame pour la famille de Nolan qui vit un véritable calvaire depuis l'accident",  déplore Me Florence Rault, l'avocate de la famille, au quotidien.

Elle s'explique également sur France 3 Hauts de France. "Pour les parents du garçon, leur quotidien, pendant toutes ces années, ça a été d'accompagner leur fils, accablé de douleur". Aujourd'hui, les parents du jeune garçon n'ont pas les moyens de financer des obsèques pour leur fils. Une cagnotte a été ouverte, plus de 1000 personnes ont déjà participé ce lundi 16 septembre. "Les parents de Nolan sont dans le plus grand désespoir et le plus grand dénuement, explique l'avocate à nos confrères. Ils s'étaient beaucoup endettés pour subvenir aux besoins de Nolan et n'ont pas de quoi faire face aux frais d'obsèques".
 
L'avocate de la famille de Nolan, Me Florence Rault


En 2011, plusieurs hôpitaux en France reçoivent des cas d'intoxication à une forme dangereuse de la bactérie E.Coli.  "Les Escherichia coli peuvent entraîner, dans la semaine qui suit la consommation d'un produit contaminé, des gastro-entérites éventuellement hémorragiques, accompagnées ou non de fièvre, et pouvant être suivies de  complications rénales sévères chez les jeunes enfants". À l'époque, il y a huit ans, des enfants sont particulièrement touchés. Tous ont mangé des steaks hachés, fabriqués par la société SEB, basée à Saint-Dizier, en Haute-Marne. Nolan gardait de graves séquelles neurologiques. 

 

Une bataille juridique

La catastrophe sanitaire débouche sur une affaire juridique. En 2017, Nolan a 8 ans, il devient le symbole du procès. Le directeur de la société qui produisait les steaks haché nie sa responsabilité. Il est condamné à 2 ans de prison ferme pour blessures involontaires. 

Âgé de 78 ans, l'ex-gérant a fait appel. Le jugement est confirmé en février 2019, mais le septuagénaire s'est pourvu en cassation. Quant au bâtiment dans lequel les steacks hâchés avaient été produits, il est désormais réduit en cendres. Un vaste incendie survenu en octobre 2015 a achevé de tourner la page de l'usine à St Dizier. Ce bâtiment avait été entièrement vidé lors de la fermeture définitive des portes de l'entreprise en 2011. Il ne restait à l'intérieur, ni gaz, ni électricité, ni fluide, ni matière dangereuse. La structure métallique du bâtiment avait partiellement fondu.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus