• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Hesdin : le Conseil d'État rejette le recours du maire Stéphane Sieczkowski-Samier contre sa révocation

© FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
© FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Son avocat avait contesté cette décision, arguant qu'il était préférable d'attendre son procès pour "détournement de fonds publics".

Par Quentin Vasseur

La préfecture du Pas-de-Calais a annoncé ce mercredi 4 septembre le rejet par le Conseil d'État du recours formé par le maire d'Hesdin Stéphane Sieczkowski-Samier contre sa révocation.

"Par ordonnance du 3 septembre 2019, le juge des référés du Conseil d'Etat a rejeté la requête en référé suspension de M. Sieczkowski-Samier contre le décret du 21 août 2019 portant révocation du maire d'Hesdin" peut-on lire dans le communiqué signé par le préfet Fabien Sudry. 
 
Le Conseil des ministres avait entériné le 21 août la révocation du jeune élu, mais l'avocat de l'édile Hervé Krych avait annoncé dès le lendemain son intention de contester cette révocation
 

 

Photo aux Bahamas


"La prudence et la précaution auraient voulu que l'on attende la fin de son procès pour détournement de fonds publics avant de prononcer cette révocation" justifiait ce dernier en assurant avoir "des moyens juridiques suffisants". Le maire, en revanche, n'avait pas pu recevoir la révocation en mains propres par les gendarmes car il était introuvables.

Il avait même publié une photo de lui aux Bahamas avec le message "Touché, mais pas coulé", sans que l'on sache si elle avait été prise le jourè-même.
 

Stéphane Sieczkowski-Samier est visé par plusieurs enquêtes, notamment pour détournement de fonds publics, acquisition d'armes de troisième catégorie, prise illégale d'intérêt et complicité de faux et usage de faux en écriture publique. Dans cette dernière affaire, il a été mis en examen, tout comme sa mère, conseillère municipale.

La préfecture, à l'origine de la procédure de révocation, avait exigé le 29 août qu'un nouveau maire soit élu dans les 15 jours. Ce sera chose faite jeudi : "le conseil municipal d’Hesdin a été convoqué par le premier adjoint au maire ce jeudi 5 septembre afin de procéder à l’élection du nouveau maire, d’arrêter le nombre des futurs adjoints et de procéder à leur élection" indique encore le communiqué.
 

Sur le même sujet

TRIBUNE NORD. Quelles solutions face à l’homophobie dans les stades ?

Les + Lus