MÉTÉO. Rafales à plus de 100 km/h, risque de phénomène tourbillonnaire : à quoi s’attendre cette nuit sur le littoral ?

Météo France a placé le Pas-de-Calais en vigilance orange pour vagues-submersion dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 octobre 2023. Parallèlement, un risque de tornade n'est pas à exclure. On fait le point.

Dans son bulletin de vigilance quotidien, Météo France a placé le département du Pas-de-Calais en vigilance orange pour vagues-submersion à partir de ce samedi 28 octobre 2023 en fin de journée et jusqu’au petit matin du dimanche 29 octobre.

De fortes vagues sont attendues sur le littoral de la Côte d’Opale dans un contexte de grandes marées "nécessitant une vigilance toute particulière", indique le service de météorologie. La pleine mer est attendue à 00h40  à Boulogne-sur-Mer, avec un coefficient de 103.

"On a un coefficient de marée important de 103, on a du vent assez fort avec des rafales dans le détroit du Pas-de-Calais qui peuvent atteindre 100 km/h au niveau des caps, détaille Eric Jakob, chef prévisionniste régional. La conjonction des vents forts, des coefficients de marée et des hauteurs de vagues qui vont dépasser les 2 mètres 50 fait qu’on est dans des seuils pour passer en vigilance orange".

Phénomène tourbillonnaire près du littoral du Pas-de-Calais

Prudence donc, d’autant plus que Météo France alerte sur un risque marqué de phénomène tourbillonnaire sur l’Ouest du Pas-de-Calais, "surtout près du littoral, voire en rentrant à l’intérieur des terres". Un risque qui existe "dans une moindre mesure en baie de Somme". Des rafales de vent dépassant localement les 100 km/h sont à prévoir, mais impossible de "pouvoir prétendre détailler précisément ce risque".

Il existe plusieurs types de phénomènes tourbillonnaires : les tubas, les trombes ou les tornades. L’observatoire des orages Keraunos définit ces phénomènes "lorsqu’un tourbillon de vent se développe à la base d’un nuage à fort développement vertical pour s’étirer en direction du sol".

À titre de comparaison, la tornade qui a frappé le village de Bihucourt dans le Pas-de-Calais il y a tout juste un an avait enregistré des vents estimés entre 220 et 270 km/h.

3 à 5 alertes de ce type par an dans les Hauts-de-France

"On est capable d’estimer si on fait face à une situation favorable à ce type de phénomène, précise Eric Jakob. C’est aujourd’hui le cas : vents forts, masse d’air instable, averses assez intenses... Les paramètres thermodynamiques favorables à ce type de développement sont réunis".

Mais pour autant, impossible d’affirmer qu’une tornade aura lieu cette nuit dans le Pas-de-Calais. "On est incapables de vous dire où peut se déclarer la tornade, on ne peut pas être précis à une dizaine de kilomètres près. Et on ne sait même pas s’il y aura une tornade", tient à rappeler le chef prévisionniste de Météo France dans la région.

Les phénomènes tourbillonnaires "ne sont pas rares dans la région", ajoute-t-il. Entre 3 et 5 alertes de ce type sont émises par Météo France chaque année dans les Hauts-de-France.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité