Les Normands au Salon International de l’Agriculture 2020 à Paris

Les éleveurs normands et leurs bêtes prennent leurs quartiers Porte de Versailles. Mais pas le temps de souffler, tout doit être prêt pour les premiers concours qui débutent dimanche 23 février...
 

© France Télévisions / Félix Bollez
Le Salon International de l'Agriculture a ouvert ses enclos samedi 22 février 2020 à Paris. Comme toujours, les agriculteurs normands y sont légion...

La plupart des éleveurs de la région et leurs bêtes sont arrivés Porte de Versailles vendredi soir. Dès lors, ils doivent faire bonne figure et se préparer pour les concours qui démarrent dimanche 23 février. C’est donc l’heure des préparatifs…
 
Salon International de l'Agriculture 2020 : les Normands débarquent...


Guillaume et Gill arrivent de Pont-Farcy dans la Manche. Ils viennent de descendre leurs vaches Hérouville du camion, mais ce n’est pas fini…

" Quel est le programme maintenant ? "

" C’est de décharger tout le matériel et la nourriture, puis d’aller laver la vache, pour qu’elle puisse se pose tranquillement ensuite…", explique Guillaume.

© Félix Bollez / France Télévisions

La vache, elle, est déjà installée dans sa stalle.


" C’est dur un voyage comme ça pour elle ? "

" Là, ça va, on a mis 3h30, l’année dernière, (…) on avait mis 9h pour arriver…", partage Gill.

 

© Félix Bollez / France Télévisions

Chacune dans sa rangée


Une à une, les Normandes prennent place dans la rangée qui leur est réservée.
 
© Félix Bollez / France Télévisions


Samuel, lui, arrive de Condé-sur-Vire avec sa vache, la première bête que la famille de l’éleveur présente depuis 20 ans au Salon. Alors forcément, il est un peu stressé…

" (…) On voit que le transport a été un peu fatigant, parce que je l’ai chargée ce matin à 7h15, donc on peut voir (…) dans le dos qu’elle se relâche un peu, c’est la fatigue, après, c’est le temps qu’elle prenne ses marques, et puis qu’elle se mette à l’aise…"

 

© Félix Bollez / France Télévisions


Gros câlins


Une fois installé, chaque éleveur a sa méthode pour déstresser sa bête… Nolan, 16 ans, a choisi l’option : " gros câlins ".

" On la chouchoute un peu, ça nous permet de créer des liens avec nos bêtes aussi… ".

© Félix Bollez / France Télévisions

Michel et Amada 2 arrivent de l’Orne. L’éleveur, lui, est adepte des caresses… ciblées !

" Ici, c’est le système nerveux qui passe et ça les déstresse. Même au licol quand elles bougent, il suffit de les toucher là, c’est le bon endroit !" 

© Félix Bollez / France Télévisions

Pour finir de détendre les bêtes : l’étape " douche chaude " puis tondeuse, histoire de se faire belles avant l’arrivée des premiers visiteurs !...


 LES 4 UNIVERS DU SALON : 

- Cultures et filières végétales, jardin et potager
- Services et Métiers de l'Agriculture
- Élevage et ses Filières
- Produits des Régions de France, d'Outre-Mer et du Monde

LES RESEAUX SOCIAUX DU SIA 2020 : 

- Facebook 
- Twitter 

- Instagram
- Linkedin 
- Youtube

LE CALENDRIER DES ANIMATIONS DE L'EDITION 2020 ici 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie événements sorties et loisirs région normandie animaux nature patrimoine agriculture bio agro-alimentaire culture apiculture culture régionale pomiculture viticulture