Présidentielle 2022 en Normandie : 5 infos à retenir du premier tour

Ce dimanche 10 avril, c’était jour de vote partout en France et bien sûr en Normandie, à l’occasion du 1er tour de l’élection présidentielle. 2,5 millions de Normands étaient ainsi appelés à accomplir leur devoir citoyen en glissant leur bulletin dans les urnes, et à choisir parmi les 12 candidats en lice. Découvrez 5 choses à retenir de ce premier tour de l’élection présidentielle en Normandie.

1. Les Normands moins mobilisés qu’en 2017

Un chiffre à retenir : celui de l’abstention, estimée à 25,1% au niveau national. Selon notre estimation Ipsos-Sopra Steria, un peu plus d'un quart des Français ont ainsi boudé les urnes dimanche.

La Normandie suit cette tendance. En attendant les chiffres définitifs du ministère de l’Intérieur, notons que ceux présentés à 17h dimanche 10 avril, de 1er tour pour notre région, affichaient des écarts qui atteignaient voire dépassaient les 10 points par rapport la précédente élection présidentielle. 

Mise à jour : Les chiffres définitifs de l’abstention en Normandie :

  • Calvados : 23%
  • Eure : 24,63%
  • Manche : 24,30%
  • Orne : 24,78%
  • Seine-Maritime : 25,27%

Petit rappel, au premier tour de 2017, c’est la candidate du Front National, Marine Le Pen, qui avait réuni le plus de suffrages en Normandie avec 23,93 % des voix, devant Emmanuel Macron (En Marche !) qui cumulait 22,36 % des suffrages exprimés.

2. A Rouen, Caen, Le Havre… on choisit un duel Mélenchon/Macron

Dans la capitale normande c’est Jean-Luc Mélenchon (LFI) qui arrive en tête avec 33% des voix. Les Rouennais placent ensuite Emmanuel Macron (En Marche !) 3 points derrière avec 30,10% des suffrages. La candidate du Rassemblement National Marine Le Pen complète le podium avec près de 12% des voix.

A Caen, vice versa, c’est le Président sortant qui arrive en tête avec près de 33% des voix. Le candidat de la France Insoumise récolte de son côté près de 29% des voix quand Marine Le Pen, 3e, totalise 11,27% des suffrages. A noter la 4e place de Yannick Jadot (Les Verts) avec 8% des voix.

Au Havre, on retrouve le même trio, mais avec Jean-Luc Mélenchon en tête avec un score 30,17 % devant le Président sortant qui totalise 27,53% des voix. Marine Le Pen se classe 3e avec 20,67% des suffrages exprimés.

Carte. Les villes normandes où Mélenchon est arrivé en tête du premier tour

3. Le président de la région Hervé Morin (Les Centristes) appelle à voter Macron

Le Président de la Région Normandie, Hervé Morin, a déclaré auprès de nos confrères de RTL qu’il voterait pour Emmanuel Macron lors du second tour de cette élection présidentielle.

Je voterai pour Emmanuel Macron pour faire barrage à Marine Le Pen car son arrivée au pouvoir serait une véritable catastrophe pour le pays… Ça serait l’effondrement du pays et l’implosion de l’Union Européenne.

Hervé Morin, président de la Région Normandie

Soutien de Valerie Pécresse (LR) qui n’a pas réussi à résister à l’étau des extrêmes et au candidat Macron, Hervé Morin suit ainsi la candidate Les Républicains qui annonçait être  « profondément inquiète » car « l'extrême droite n'a jamais été aussi proche de l'emporter. » Elle a elle aussi appelé à voter pour le Président sortant. « Malgré les divergences que j'ai évoquées durant la campagne, je voterai en conscience pour Emmanuel Macron, pour empêcher l'arrivée au pouvoir de Marine Le Pen et le chaos qui en résulterait », disait-elle devant ses militants après l’annonce des résultats qui l’ont vue tomber sous la barre des 5%.

4. Nicolas Bay, ex-RN en Reconquête

L’ancien membre du Rassemblement National et député européen Nicolas Bay, qui a fait grand bruit dans la campagne en quittant le RN de Marine Le Pen pour rallier l’équipe d’Eric Zemmour, s’est félicité de la percée du nouveau courant incarné par l’ancien polémiste. Sur Twitter, il a mis en avant le fait que la candidature d’Éric Zemmour représentait selon lui "celle de la vérité, de la sincérité et de la combativité. Il a mis les sujets essentiels et existentiels au cœur du débat."

Une nouvelle force, solide et populaire, est née. Merci et bravo Éric.

Nicolas Bay Vice-président exécutif de Reconquête! 

A l’annonce des résultats, Eric Zemmour a appelé ses électeurs à voter pour la candidate du Rassemblement National au 2nd tour, le 24 avril prochain. 

Parce que je pense à la France avant tout, je ne peux pas rester les bras croisés devant les maux qui guettent notre pays. J'ai bien des désaccords avec Marine Le Pen, je n'en referai pas la liste. Mais face à elle, il y a un homme (...) qui fera pire s'il est réélu. C'est la raison pour laquelle j'appelle mes électeurs à voter pour Marine Le Pen.

Eric Zemmour, candidat de Reconquête !

Nicolas Bay avait voté en Normandie dans la journée et avait partagé cette image sur Twitter.

5. L’image d’Edouard Philippe votant au Havre

On ne pouvait pas ne pas l’inclure, car ne l’oublions pas, le maire du Havre Edouard Philippe a tout de même été le Premier Ministre du président Macron pendant un peu plus de 3 ans, du 15 mai 2017 au 3 juillet 2020. Sur un quinquennat, ce n’est pas rien.

Le maire du Havre donc, qui a créé entre temps son parti Horizons et n’a jamais caché son soutien au Président candidat, a voté peu après l’ouverture des bureaux de vote. Il était 8h15 quand il a glissé son bulletin dans un bureau du centre-ville de la Cité Océane. Une image qu’il a partagée sur les réseaux sociaux dans la foulée. 

Lors du dernier jour de la campagne présidentielle, il avait partagé ce message sur Twitter, appelant à voter pour l’actuel Chef de l’État : "Dans une démocratie, ce ne sont pas ceux qui font du bruit ou qui crient fort qui décident, ce sont ceux qui votent. Le vote, c’est l’arme des silencieux."

A l’annonce des résultats du 1er tour, le maire du Havre a délivré un message clair : "Tous mobilisés pour le second tour derrière Emmanuel Macron"

Pour lui, "Le choix du second tour est important. La France ne sera pas la même si elle est présidée par Marine Le Pen ou si elle continue à être présidée par le Président de la République […]".