VIDÉO - Pierre Martot : "j'ai adoré jouer Léo Castelli dans Plus belle la vie"

L'acteur et comédien Pierre Martot, originaire d'Yvetot (Seine-Maritime) est l'invité de l'émission culturelle Bavette normande. Il revient sur son rôle dans la série Plus belle la vie et sur sa dernière création théâtrale d'après un texte d'Albert Camus.

Je suis passé à autre chose. Mais j'ai beaucoup aimé jouer le rôle de Léo Castelli, ce personnage de flic un peu renfermé, très sensible et obsédé par son travail. Le côté renfermé ne me ressemble pas mais la sensibilité et être obsédé par son travail, ça me ressemble !

Pierre Martot

Vous l'aurez compris, Pierre Martot ne devrait pas reprendre son rôle de Léo Castelli dans la nouvelle version de Plus belle la vie, qui démarrera en janvier 2024 sur TF1. Après 15 ans passés sur le plateau marseillais de la série produite par France 3 et arrêtée en novembre 2022, l'acteur et comédien originaire d'Yvetot en Seine-Maritime, préfère désormais se consacrer pleinement au théâtre. Mais sur le plateau de Bavette normande, il confie à Julie Howlett avoir noué des amitiés indéfectibles avec certains acteurs du programme quotidien.

Avec des pointes de six millions de téléspectateurs en début de soirée, Plus belle la vie a été un véritable tremplin pour sa carrière. "J'ai senti dans les festivals, à quel point les gens avaient le sentiment qu'on les représentait, des gens simples qui regardent la télévision et qui se retrouvaient dans la série'" explique Pierre Martot.

durée de la vidéo : 00h00mn55s
{} ©France télévisions

Une carrière artistique presque par hasard

Rien ne destinait le jeune yvetotais à monter un jour sur les planches ou sur un plateau de télévision. Né en 1957, il poursuit ses études à Rouen. Lorsque sa petite amie de l'époque décède brutalement, il entreprend des études de psychologie. "J'ai voulu comprendre ce qu'il se passait à ce moment-là" confie l'acteur. Il exerce en milieu hospitalier pendant une courte durée. Puis il décide de changer de cap et de devenir comédien. 

Pour moi, c'est le même moteur parce que être acteur, c'est un questionnement sur la nature humaine. Je me suis rendu compte que dans la vie, j'avais besoin de jeu, de lumière. J'avais besoin d'être connu aussi par le public. En étudiant les grands textes de théâtre, je suis allé au cœur de la nature humaine. Ça continue de me passionner.

Pierre Martot

Il va enchaîner les stages de théâtre. Il fera la rencontre de Jean-Claude Fall. Une grande amitié naîtra de cette rencontre. C'est d'ailleurs à lui que Pierre Martot demandera de faire la mise en scène de son dernier spectacle "Le mythe de Sisyphe". Pierre Martot est seul en scène. Il interprète le texte d'Albert Camus, publié en 1947. L'atmosphère est rendue par un savant jeu de lumière.

Mais avant cela, il y a eu Plus belle la vie. Là encore, le destin lui a permis d'intégrer l'aventure. À l'époque, Pierre Martot traversait un passage à vide professionnel et était fortement endetté. "J'emmenais mon fils prendre le train à Paris. Une voiture passe devant nous et pile un peu plus loin. La passagère était la fille de la productrice de la série PJ, qui allait quelques semaines après participer à la production de Plus belle la vie. Elle me demande des nouvelles. Je lui ai expliqué que je travaillais peu. Elle m'a répondu qu'elle allait en parler à sa mère. Et trois semaines plus tard, on m'appelait pour le casting de Plus belle la vie" se souvient l'acteur.

durée de la vidéo : 00h00mn55s
{} ©France télévisions

Le hasard encore et toujours au cinéma

Pierre Martot a tourné à plusieurs reprises dans des films de Claude Chabrol, dont Au cœur du mensonge ou Betty. La première rencontre entre les deux hommes se fait à Dieppe. Pierre Martot est figurant. Il joue un soldat allemand qui prononce une seule phrase : Danke schön (merci beaucoup en allemand). 

"J'étais ivre de peur. Je tournais avec François Cluzet et Claude Chabrol ! Cette ivresse, je m'en suis servi dans le rôle du soldat. La scène n’a duré que dix secondes. Le soir même, l'assistante de Chabrol m'appelle et me dit : Claude a adoré ce que tu as fait. J'ai cru à une blague. Mais cinq ans après, il me rappelait" explique Pierre Martot. 

Une envie de revenir à la lecture et au théâtre durant le confinement

17 mars 2020, la France est à l'arrêt. Le président de la République met en place un confinement suite à la pandémie de Covid-19. Le tournage de Plus belle la vie est stoppé. Pierre Martot décide alors de donner des lectures de "La peste" d'Albert Camus sur les réseaux sociaux. 

"Je me demandais à quoi je pouvais servir à ce moment-là et j'ai choisi des extraits de La peste. Je voulais donner aux gens un miroir de ce qu'ils étaient en train de vivre" explique l'acteur.

Après cette expérience, Pierre Martot revient durant une brève période dans la série Plus belle la vie. Mais les changements apportés à son personnage ne le satisfont pas. L'appel des planches se fait plus présent. C’est alors que démarre l'aventure du Mythe de Sisyphe. Le comédien produit le spectacle. Il sera seul et interprétera le texte d'Albert Camus. La pièce est jouée en février 2023 au lavoir moderne parisien avant de partir en tournée. Le 26 novembre, Pierre Martot jouait au Moulin d'Andé dans l'Eure.

durée de la vidéo : 00h00mn30s
{} ©France télévisions

Émission Bavette normande diffusée le mercredi 13 décembre à 00h05 sur France 3 Normandie Rediffusion à 9h10 le mercredi 20 décembre

À retrouver en replay sur france.tv