La Rochelle : marche contre Monsanto et la pêche industrielle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marine Rondonnier et Yann Salaun

Hier, à La Rochelle, les opposants à la marque Monsanto se sont rassemblés pour dénoncer la multiplication des OGM dans les aliments puis les militants de Greenpeace ont mené une opération coup de poing contre la marque de thon Petit Navire. Reportage.

A La Rochelle, le mot d'ordre  de "la Marche contre Monsanto" était vigilance.
Les manifestants ont appelé les consommateurs à être plus vigilants sur la présence d'ingrédients génétiquement modifiés dans les aliments. 

Dans une trentaine de villes en France hier, ils étaient des dizaines de milliers à manifester contre la multinationale américaine et plus globalement contre l'agriculture industrielle et chimique.

Il s'agissait aussi d'une journée internationale pour dénoncer les pratiques de pêche de certains grands groupes industriels. Surexploitation des ressources, prélèvement excessif des juvéniles et prises accessoires d'espèces en danger... Les militants de Greenpeace ont voulu sensibilser sur les pratiques de la marque Petit Navire.  Avec 30 % des parts de marché, Petit Navire est le leader national de la vente de boîtes de thon.

Reportage de Yann Salaun, Didier Gomez et Alexandre Liégard : 
Les intervenants : 
- Antoine Soldati, organisateur de la "Marche contre Mosanto"
- images Greepeace
- Chloé Gourmel, greenpeace La Rochelle
durée de la vidéo: 02 min 07
La Rochelle : marche contre Monsanto et la pêche industrielle