• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les 15 événements d'actualité qu'il faut retenir de l'année 2018 en Occitanie

Les forces de l'ordre devant le Super U de Trèbes le 23 mars 2018 / © Pascal Pavani / AFP
Les forces de l'ordre devant le Super U de Trèbes le 23 mars 2018 / © Pascal Pavani / AFP

L'attentat de Trèbes et Carcassonne, les inondations meurtrières de l'Aude, les blocages des universités, les gilets jaunes, les titres sportifs.... On a tenté de vous dresser un petit condensé d'une année riche en actualité dans la région. 

Par Fabrice Valery

L'année 2018 a été forte en émotion en Occitanie. Des larmes de peine, des larmes de joie parfois, des moments forts que nous avons rassemblé ici. C'est le replay de l'année 2018 dans votre région. Un objet purement subjectif, non-exhaustif, fait des choix éditoriaux de notre rédaction numérique.
 

L'Aude touchée au coeur...

2018 aura été une année noire pour le département de l'Aude. Le 23 mars, le terroriste Redouane Lakdim tue 5 personnes à Carcassonne et Trèbes. C'est la première attaque terroriste en Occitanie depuis l'affaire Merah à Tououse et Montauban en 2012. Retranché dans le supermarché de Trèbes, le terroriste exécute le lieutenant-colonel Beltrame, commandant de la gendarmerie, qui s'était substitué à un otage. 

L'hommage de la Nation est unanime. Élevé au rang de héros, le militaire devient le symbole de l'engagement et du sacrifice. 
 

... et ravagée par les inondations

L'Occitanie est souvent frappée de plein fouet par les phénomènes météo. Cette année, à plusieurs reprises, de violents orages ont fait des dégâts dans plusieurs départements.

Mais dans la nuit du 15 au 16 octobre, les intempéries se localisent sur le département de l'Aude : 15 morts sont dénombrés, une centaine de personnes blessées, des centaines de communes sinistrées notamment Trèbes et Carcassonne, déjà meurtries par l'attentat au printemps mais aussi Villegailhenc, Villemoustaussou, Villalier, Villardonnel, Saint-Couat-d'Aude, Coursan et Saint-Marcel-sur-Aude, etc...
 

Des universités bloquées

Le printemps 2018 aura été marqué par le mouvement des étudiants dans les universités. A Toulouse, l'université Jean-Jaurès a été occupée pendant de longues semaines, placée sous tutelle, débloquées par les forces de l'ordre, les examens décalés.
De nombreux locaux ont été saccagés pendant l'occupation de l'université Jean Jaurès à Toulouse. / © Christophe Neidhardt / France 3 Occitanie
De nombreux locaux ont été saccagés pendant l'occupation de l'université Jean Jaurès à Toulouse. / © Christophe Neidhardt / France 3 Occitanie

A Montpellier, ce mouvement aura été marqué par la crise au sein de l'Université Paul Valéry, le doyen mis en cause dans l'intervention d'hommes armés venus déloger les occupants. 
 

Une colère jaune

En fin d'année, l'Occitanie n'a pas échappé à la mobilisation dite des "Gilets jaunes". Occupations de rond-points, péages gratuits, les manifestants ont multiplié les opérations.
Malheureusement, cette mobilisation a aussi donné lieu dans notre région à des débordements, notamment lors des manifestations dans les rues de Toulouse ou encore lorsque plusieurs péages autoroutiers ont été incendiés notamment à Narbonne et Perpignan. 
 

Un géant dans la ville

Toulouse a aussi connu des moments festifs cette année avec notamment l'apparition, en première mondiale, du Minotaure, ce géant d'acier, de bois et de cuir, fabriqué par la compagnie La Machine, qui s'est réinstallée dans la ville rose. Des centaines de milliers de personnes ont assisté pendant trois jours à cette féerie. 
 

Une face de baleine

Dans le ciel, à Toulouse, Airbus a réussi deux exploits cette année : le premier vol du Beluga XL le nouvel avion utilisé par Airbus pour transporter des pièces géantes entre ses différentes usines a eu lieu le 19 juillet. En octobre, un Airbus A 350-900 de la compagnie Singapore Airlines réussit le plus long vol du monde sans escale entre Singapour et New-York, en moins de 19 heures.
Premier décollage du Beluga XL d'Airbus
 

Montpellier patine

En février, la neige tombe à gros flocons sur le département de l'Hérault. Montpellier est en partie bloquée par ces intempéries inhabituelles, qui causent de grosses perturbations mais donnent lieu à de belles images.
En février dernier à Montpellier, les poids lourds surpris par la neige ont bloqué les accès aux axes routiers. / © Sylvie BONNET
En février dernier à Montpellier, les poids lourds surpris par la neige ont bloqué les accès aux axes routiers. / © Sylvie BONNET
 

Les amants diaboliques sous les verrous

En Ariège, courant juin, les gendarmes mettent la main sur les "amants diaboliques", une femme et son homme de main, soupçonnés d'être à l'origine de la disparition près de 7 mois plus tôt de Christophe Orsaz et de sa fille Célia. Placés en garde à vue, ils révèlent l'emplacement des corps. Des meurtres sur fond de jalousie et de domination. 
 

La campagne à la ville

En février, les agriculteurs de plusieurs départements d'Occitanie sont en colère contre le projet de réforme de la carte des zones défavorisés. Ils organisent des manifestations, notamment avec les tracteurs, et parviennent même à bloquer totalement la rocade de Toulouse pendant plusieurs heures, une première, avant d'obtenir satisfaction. 
 

4 bébés d'un coup

C'est suffisamment rare pour être signalé. En janvier à Montpellier, une maman de 24 ans a donné naissance à des quadruplés : deux filles et deux garçons, Hajar et Noor, Kheïry-Dine et Chemsy-Dine.
 

Un nouveau lieu d'histoire

A Nîmes, le Musée de la Romanité a ouvert au public en juin. Un lieu exceptionnel pour mettre en valeur plus de 5000 pièces et replacer Nîmes dans l'histoire de l'Empire romain. Face aux Arènes, le musée, hyper-moderne et multimédia, permet même au visiteur de mesurer l'influence de la Romanité dans l'époque contemporaine.
Le musée de la Romanité est situé juste à côté des arènes de Nîmes. / © Guillaume Bonnefont MaxPPP
Le musée de la Romanité est situé juste à côté des arènes de Nîmes. / © Guillaume Bonnefont MaxPPP
 

L'enfer des réseaux sociaux

A Balma, près de Toulouse, courant septembre, un viol collectif d'une jeune femme par un groupe d'hommes est filmé et diffusé sur les réseaux sociaux. La vidéo est signalée à la police par des internautes. L'enquête conduit à plusieurs interpellations, mises en examen et placements en détention provisoire. 
 

Une polémique sur les rails

L'ouverture au début de l'été de la nouvelle gare TGV de Montpellier Sud de France créé une polémique, comme rarement dans le cas d'ouverture de nouveaux équipements. Des élus dénoncent une "gare fantôme", les accès en voiture sont très vite saturés, les touristes sont débarqués en pleine nature, loin de Montpellier... Un "fiasco" selon les écologistes locaux. 
 

Deux ourses lâchées dans les Pyrénées

Certes le Béarn n'est pas en Occitanie, mais les ours(es) ignorent les frontières administratives. Au terme d'une nouvelle polémique avec les anti-ours et malgré la démission de Nicolas Hulot du gouvernement, le nouveau ministre de l'écologie François de Rugy valide le lâcher de deux nouvelles ourses slovènes, par hélicoptère, dans les Pyrénées-Atlantiques début octobre. 
 

Une année sportive exceptionnelle

Si vous mettez bout à bout, le sacre de Castres en Top 14, la remontée de Perpignan en Top 14, le retour de Nîmes en Ligue 1 de football, les titres olympiques de Martin Fourcade et de l'Ariègeoise Perrine Laffont, le record du monde du décathlonien Kevin Mayer, le titre de champion d'Europe des handballeurs de Montpellier, le titre des Dragons catalans en Challenge Cup en rugby à XIII et les exploits de rugbymen ou women, boxeurs, tennismen, athlète de notre région, l'année 2018 et tout simplement exceptionnelle. 
Vous pouvez d'ailleurs toujours voter (jusqu'au 31 décembre) pour élire le sportif ou la sportive de l'année dans la région. 

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus