Football : Luzenac définitivement interdit de montée en Ligue 2

Ajaccio / Luzenac / © MaxPPP
Ajaccio / Luzenac / © MaxPPP

Coup dur pour les dirigeants de Luzenac : la commission d'appel de la FFF a confirmé la décision de la Direction nationale de contrôle et de gestion de la LFP. Le LAP ne pourra pas monter en Ligue 2. Le club veut faire appel à la conciliation du CNOSF mais cette procédure n'est pas suspensive. 

Par Fabrice Valery

Les dirigeants du Luzenac Ariège Pyrénées (LAP) pensaient avoir réussi leur oral face à la commission d'appel de la Direction nationale du contrôle de gestion de la FF mercredi : c'est perdu ! La commission a confirmé officiellement ce jeudi matin l'interdiction d'accession du club en Ligue 2.

Coup de tonnerre

Jérôme Ducros, le président et principal sponsor du LAP, Fabien Barthez le champion du monde 98 et directeur général du club et toute une délégation, ont passé 2h30 mercredi devant la commission. Ils avaient répondu aux reproches de la DNCG de la Ligue de Football Professionnel qui avait retoqué leur dossier le 5 juin dernier, en apportant, pensaient-ils, les garanties financières exigées. Ils attendaient le résultat dans les 72 heures. Ça n'a pas traîné. 

La réaction sur Twitter de Nicolas Dieuze, joueur du LAP et ancien du TFC : 
Luzenac n'ira pas en L2

Retour en national​

Luzenac a gagné le droit sur le terrain de jouer en Ligue 2 en finissant vice-champion de France de National. La ville d'Ariège devait être la plus petite de France ayant jamais accédé à ce niveau de football professionnel. Mais ce ne sera pas le cas. Les dirigeants avaient pourtant scellé un accord avec l'Association des Amis du Stade Toulousain, propriétaire du terrain, pour utiliser le stade Ernest-Wallon à Toulouse pour les matchs de Ligue 2 à domicile. Mais les Ariègeois font pouvoir à nouveau jouer au Stade Fondère de Foix.... en National. Sauf si...

Le recours à la conciliation du CNOSF est non-suspensif

Dernier recours pour Luzenac, la conciliation du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF). Le club a l'intention d'y faire appel. Mais cette conciliation n'a pas d'effet suspensif sur la décision qui vient d'être prise et ne pourra intervenir, comme l'a rappelé à France 3 Midi-Pyrénées un porte-parole du CNOSF, que si les deux parties (club de Luzenac et LFP) sont décidés à un moment à s'entendre. Or, cela semble maintenant hautement improbable. 

DOCUMENT / le procès-verbal de la FFF

 

Sur le même sujet

Les + Lus