Inondations dans l'Aude : à Villegailhenc, la solidarité s'organise après la catastrophe

A Villegailhenc les habitants n'ont plus d'eau potable. / © France 3 Occitanie
A Villegailhenc les habitants n'ont plus d'eau potable. / © France 3 Occitanie

Après l'horreur, les habitants de Villegailhenc commencent peu à peu s'organiser pour se relever de la catastrophe. Distribution d'eau et de vivres, hébergement d'urgence, nettoyage... il faudra beaucoup de temps avant un retour à la normal. Suivez notre live. 

Par Cécile Frechinos

Après le choc, l'heure est à la solidarité à Villegailhenc. Le village coupé en deux à cause des intempéries, pleure deux de ses habitants, morts dans les intempéries.
Mais il lui faut aussi s'organiser au lendemain de la catastrophe, pour aider les sinistrés. Ici la majorité des habitants a vu son habitation envahie par les eaux. 

Suivez l'évolution de la situation en direct en cliquant ici

Sans toit, sans nourriture et sans eau potable : les Villagaihencois viennent chercher du secours à la mairie. Depuis hier après-midi, la municipalité organise une distribution d'eau en bouteille et de vivres.  

"Beaucoup de personne n'ont plus rien. Nous avons déjà distribué de l'eau et de la nourriture à plus de 500 familles du village", explique Serge Bouyssiere, employé municipal. 
 

Un peu plus loin, la cantine scolaire fait office de refuge pour les sinistrés. La Croix rouge y a installé un poste de secours. "Normalement, c'est la salle polyvalente qui aurait du être utilisée pour accueillir la population en détresse, mais elle est aussi complètement inondée", se désole Christian Vandaele, maire de la commune. 

 

Ils ont trouvé un toit chez leurs voisins 


Finalement, peu de personnes ont trouvé refuge à la cantine scolaire. Car la solidarité entre les habitants a fonctionné. Les personnes sans logement ont trouvé un toit chez leurs voisins, leurs amis, leur famille. "Des habitants de la commune se se sont proposés pour héberger d'autres Villegailhencois sans logement", se réjouit le maire du village. 

Autre élan de solidarité : ces vêtements déposés à la mairie et qui vont être redistribués à ceux qui ont tout perdu.

Pour l'heure, le grand nettoyage est encore très compliqué. Le village est toujours privé d'eau potable, et le réseau ne devrait pas être rétabli avant plusieurs jours. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus