Cet article date de plus de 6 ans

La famille AOC Languedoc s'agrandit avec l'AOC Terrasses du Larzac

Le premier millésime AOC Terrasses du Lazarc a été récolté cet automne. Une reconnaissance pour les vignerons des contreforts du Larzac qui travaillent une terre difficile mais capable de donner des merveilles. Ce terroir AOC Languedoc qui célèbre ses 30 ans a séduit un jeune couple de Parisiens.
Jonquières (Hérault) - les vignes de l'AOC Terrasses du Larzac - mars 2015.
Jonquières (Hérault) - les vignes de l'AOC Terrasses du Larzac - mars 2015. © F3 LE

Il y a 10 ans, Vincent et Isabelle Goumard ont tout quitté pour venir, à Joncquières.
Vincent a eu un véritable coup de foudre pour cet endroit. Des vignes et des terres que Jean-Pierre Jullien, enfant du pays et vigneron amoureux de son terroir, leur a transmis.

L'AOC Terrasses du Larzac est née officiellement avec la récolte 2014

Cette terre pauvre, composée de calcaire et de schiste, est aussi belle que rude. Pour les gens du cru, c'est ce qui fait son charme. Jean-Pierre Jullien a d'ailleurs appelé son mas Cal demoura : ce qui, en occitan, signifie : il faut rester.
Pour Isabelle, la femme de Vincent, le coup de foudre avec ce terroir est passé par le palais, quand elle a goûté un cru de 1998.
Les deux Parisiens se sont battus pour que les Terrasses du Larzac deviennent une AOC. Pour eux, c'est un gage de qualité, une sécurité juridique et surtout une belle revanche collective.

Il y a 30 ans était créé l'AOC Coteaux-du-Languedoc, devenu en 2007, AOC Languedoc. Mais depuis le 17 octobre 2014, les Terrasses du Larzac sont une AOC à part entière. Elle compte 68 producteurs.

durée de la vidéo: 02 min 40
Jonquières (34) : l'AOC Terrasses du Larzac sort ses premières bouteilles

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vins archives viticulture économie