Alès : en jambon, saucisson ou terrine, le Baron des Cévennes n'en finit pas de séduire

Jusqu'alors connu des seuls initiés dans le Gard, le Baron des Cévennes s'affiche en public à Alespo du 25 au 28 janvier, à Alès. Ce porc haut de gamme attire de plus en plus de consommateurs et d'éleveurs, avec pour quête commune la qualité et non plus la quantité.

Le Baron des Cévennes continue de séduire gourmets et éleveurs. Entre Uzès et Alès, dans le Gard, un nouvel élevage a vu le jour tout récemment.

Stéphanie et Cédric Serville se sont lancés dans cette aventure du Baron des Cévennes avec la ferme conviction qu'il fallait promouvoir un porc haut de gamme, nourri avec des produits locaux sans OGM, et sous les chênes ... Stéphanie en est persuadée, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la qualité :

Les gens se tournent de plus en plus vers la qualité, avec des animaux élevés comme il faut, dont on prend soin, pour pouvoir faire de la viande qualité. Et ils sont prêts à y mettre le prix, quitte à manger un peu moins souvent de viande, mais de meilleure qualité.

 

Le Baron des Cévennes regroupe onze éleveurs comme Stéphanie et Cédric, répartis entre le Nord Hérault, le Sud Lozère et le Gard cévenole. Pour faire connaître ces produits issus de ces élevages, l'association a loué pour la première fois un stand pour les 50 ans d'Alespo, une foire familiale qui fait la promotion des artisans locaux. Et Cédric s'en réjouit :

Tous les éleveurs sont autour d’Alès, alors faire un salon à Alès pour le Baron des Cévennes, c’est magique.

Véritable pépite, le jambon réclame entre 18 et 42 mois d'affinage, ce qui en fait un produit haut de gamme. La production ne fait que commencer, et les circuits courts seront privilégiés assure l'éleveur :

Si un Américain, un Chinois ou un Japonnais vient nous en acheter, bien sûr il peut en ramener chez lui, mais le but c’est bien de rester en local.

Comme le Baron des Cévennes, les 250 exposants de la foire d'Alès sont tous issus des environs. Des artisans commerçants qui ont connu une fin d'année difficile avec le mouvement des Gilets jaunes. La foire d'Alès, elle, se tient jusqu'à lundi.