Cet article date de plus de 3 ans

Comment le Crédit Agricole a été contraint de modifier son banc "anti-SDF" à Toulouse

Plus de deux ans après l'installation d'un dispositif "provisoire" sur un banc devant son agence de la rue Ozenne, le Crédit Agricole a enfin modifié son dispositif. Contraint notamment par les autorités. 
Le nouveau banc anti-SDF du Crédit Agricole rue Ozenne à Toulouse
Le nouveau banc anti-SDF du Crédit Agricole rue Ozenne à Toulouse © F. Valéry / France 3
Plus de deux ans. Le Crédit Agricole aura bien fait traîner les choses. Fin 2017, la banque a tout de même supprimé le dispositif anti-SDF qui avait été installé sur un banc de l'agence de la rue Ozenne à Toulouse. Désormais, de simples triangles métalliques empêchent de s'allonger sur ce banc en pierre mais pas de s'y asseoir (photo ci-dessus).

Il faut dire que le dispositif installé en 2015 a fait couler beaucoup d'encre. Une large plaque de métal qui, au-delà, d'empêcher toute utilisation du banc, défigurait l'hôtel Dahus, datant du XVème siècle et classé monument historique. La banque avait installé ce dispositif anti-SDF sans en référer à qui que ce soit, arguant qu'il s'agissait d'un bâtiment privé. Le résultat était spectaculaire : banc neutralisé mais monument historique dégradé ! (photo ci-dessous).
Le "banc" version anti-SDF installé en 2015
Le "banc" version anti-SDF installé en 2015 © F. Valéry / France 3

Nous avions révélé en juin 2017 que l'architecte des bâtiments de France (ABF) à Toulouse, représentant du ministère de la Culture, avait transmis à la ville de Toulouse un signalement de l'infraction à la réglementation. C'était donc à la ville, comme le prévoient les textes, de faire la police de l'urbanisme. Agnette Laigneau, adjointe au maire de Toulouse chargée de l'urbanisme, nous avait alors confirmé avoir reçu le signalement et l'avoir transmis au Crédit Agricole, reconnaissant qu'il avait été "sans effet" jusqu'alors. Il faut dire que la ville avait opté pour la négociation avec la banque, pas pour la verbalisation. 

Finalement le dispositif "provisoire" a bien été retiré fin 2017. Le Crédit Agricole a toujours assumé vouloir empêcher les SDF de s'installer sur ce banc, nous indiquant en 2015 que "les clients, notamment de la banque privée, pouvaient être importunés". L'agence est actuellement en travaux. Le nouveau dispositif est-il définitif ? Impossible de le savoir : la direction du Crédit Agricole 31 étant injoignable. 

Plus ou moins discrets, les dispositifs pour chasser les SDF de l'espace public se multiplient dans les grandes villes. Des dispositifs moins spectaculaires que celui du Crédit Agricole sont installés. Non loin de la rue Ozenne, place Rouaix, plusieurs enseignes ont adopté le dispositif visible sur la photo ci-dessous, installé en bas de leur vitrine : 
Le dispositif de certains boutiques du centre de Toulouse
Le dispositif de certains boutiques du centre de Toulouse © F. Valéry / France 3

La nouvelle boutique Carrefour Express en est équipée. Selon un porte-parole de Carrefour, il ne s'agit pas d'un dispositif anti-SDF mais... qui viserait les consommateurs des nombreux bars du quartier pour éviter qu'ils n'y déposent leurs verres ! 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sdf société