Haute-Garonne : gros succès pour l'opération graines de trèfles organisée par deux apiculteurs du Comminges

Deux apiculteurs du Comminges proposent aux citoyens de leur donner des graines de trèfle pour sauver les abeilles sauvages. Il suffit de leur faire parvenir une enveloppe pré affranchie. L'opération est un succès, ils ont déjà reçu plus de 20 000 lettres.
Les apiculteurs reçoivent entre 1 000 et 2 000 lettres chaque jour
Les apiculteurs reçoivent entre 1 000 et 2 000 lettres chaque jour © Natur Miel
Déja 20 000 enveloppes sont arrivées dans le Comminges au siège de l'association Natur Miel. Les citoyens ont répondu en nombre à l'appel de deux apiculteurs de Haute-Garonne.
Nicolas et Gaël ont lancé l'opération graines de trèfle à la mi janvier. L'objectif : sauver les abeilles sauvages en plantant du trèfle. Ils ont donc proposé à tous ceux qui le souhaitent de leur donner des graines à semer. Ils n'imaginaient pas un tel succès. Ils ont déjà reçu plus de 20 000 demandes et en reçoivent encore entre 1 000 et 2 000 par jour.

 
Les lettres récupérées chaque jour à la poste
Les lettres récupérées chaque jour à la poste © Natur Miel


Derniers jours pour demander des graines

L'opération est bientôt terminée. On peut encore demander des graines jusqu'au 17 mars.
Il suffit de leur faire parvenir une enveloppe affranchie avec son nom et adresse à l’association Natur Miel opération graines de trèfles, 508 route des Termes, 31800 Saux et Pomarède.

Le 18 mars, les graines commenceront à être envoyées. 
Grâce aux dons à l'association, les apiculteurs ont acheté des graines dans une coopérative du Comminges. Ce sont ensuite des travailleurs en situation de handicap qui s'occupent, en lien avec l'ADAPEI, (l'Association départementale des amis et parents d'enfants inadaptés) de remplir les enveloppes, l'équivalent de 1 mètre carré de trèfle à planter dans le jardin.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture agriculture économie environnement société