• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Toulouse : la démolition de l'immeuble des Castalides, dans le quartier du Mirail, a commencé

La pelle mécanique de 30 tonnes et de plus de 30 mètres de haut grignotera les 10 étages de la résidence les Castalides. / © S.Djian/France 3 Occitanie
La pelle mécanique de 30 tonnes et de plus de 30 mètres de haut grignotera les 10 étages de la résidence les Castalides. / © S.Djian/France 3 Occitanie

Ce mardi 30 avril, la démolition de l'immeuble des Castalides, situé dans le quartier du Mirail, a débuté. Pendant 6 mois, une pelle mécanique de 30 tonnes et de plus de 30 mètres de haut grignotera les 10 étages.

Par J.V

La démolition de la résidence des Castalides dans le quartier du Mirail a commencé ce mardi 30 avril. Très attendue par les riverains et les habitants, le chantier devrait durer plusieurs mois. 

Pas de démolition rapide. La Métropole a opté pour la technique du ''grignotage''. Pendant 6 mois, une pelle mécanique de 30 tonnes et de plus de 30 mètres de haut grignotera les 10 étages de cet immeuble baptisé ''l'immeuble de la honte''.


Le symbole du mal logement


Devenue une véritable verrue, le dossier des Castalides dure depuis une douzaine d'années à Toulouse. Construit à l'origine pour des logements  étudiants, l'immeuble s'était dégradé et était devenu au fil des années le symbole du logement insalubre à Toulouse. 

La copropriété, regroupant 399 logements, avait fait l'objet d'un arrêté d'insalubrité assorti d'une interdiction d'habiter par la Préfecture le 15 mai 2013, puis d'un arrêté municipal du 26 août 2013 ordonnant l'évacuation, le 29 août 2013, des derniers occupants.
 

Une cinquantaine de logements à la place


Jean-Luc Moudenc, le Maire de Toulouse a déclaré : ''Cette démolition, très attendue par les riverains et les habitants du quartier, constitue un point d'arrivée et marque également une nouvelle étape dans le renouvellement urbain de Mirail Université, quartier prioritaire du Contrat de Ville. Le futur projet, concerté en 2018 avec les habitants, prévoit la construction d'une cinquantaine de logements en accession sociale et en accession libre. Il sera affiné en concertation avec les riverains pour répondre à leurs attentes et ainsi améliorer leur cadre de vie''.

En plus de ce projet immobilier, l'ouverture d'une voie sur l'avenue Bazerque sera aménagée pour faciliter les entrées/sorties dans le quartier et l'accès au Château, au Parc du Mirail et à l'entrée Ouest de l'Université Jean Jaurès.

Un nouvel accès qui permettra de convertir la partie sud de la rue Aristide Maillol longeant l'avenue jusqu'au métro Mirail Université en voie verte.

Une attention particulière a été portée à l'école maternelle Bourliaguet située à proximité. A partir du lundi 6 mai, le chantier de démolition fera une pause entre 12h et 14h chaque jour pour respecter le temps de repos des enfants.
 

Sur le même sujet

Sète : le nouveau pont mobile Sadi Carnot arrive en ville par bateau!

Les + Lus