Témoignage. Moi, Jaguar, 9 ans, chien gendarme à la retraite du groupe cynophile de Lunel, j'ai eu une vie extraordinaire

Publié le Écrit par Fabrice Dubault

Dans une publication sur sa page Facebook, la gendarmerie de l'Hérault rend hommage à Jaguar, un chien âgé de 9 ans et qui vient de prendre sa retraite. Au sein du groupe d'investigation cynophile de Lunel, ce militaire à 4 pattes a vécu de nombreux événements extraordinaires de l'intérieur aux côtés de son maître. Jaguar raconte...

Je suis Jaguar, âgé de 9 ans. J’ai quitté le groupe d’investigations cynophile de Lunel le 19 décembre 2023 où j’ai servi pendant presque 7 années aux côtés de mon maître G.

Pour vous expliquer un peu mon parcours, tout a commencé en 2017. J’ai suivi un stage d'avril à juillet au Centre National d'Instruction Cynophile de la Gendarmerie, le CNICG de Gramat dans le Lot, pour me former aux côtés de mon maître. Formation, jeu, technique et complicité étaient au rendez-vous.

Moi, ma spécialité, c’est la recherche de produit explosif sur personne en mouvement. Je suis d’ailleurs le premier chien de recherches de produits explosifs à avoir exercé en Languedoc-Roussillon. Je suis également réputé pour ma stature imposante garantissant la sécurité et pour ma fonction "pot de colle", mon maître peut vous le confirmer.

Sept ans de service actif

Au cours de ces années, j’ai pu servir lors de différentes missions sur l'ensemble du territoire national.

Sécuriser des manifestations sportives à plusieurs reprises comme le Tour de France cycliste, la Coupe du monde féminine de football en France, le Grand prix de France de Formule 1, l'Euro de Volley à Montpellier, les matchs de Ligue 1 de football.

Sécuriser différentes visites d'autorités que ce soit le Président de la République ou ses ministres et d'autres personnalités publiques ou politiques.

Sécuriser des évènements culturels ou politiques comme le Conseil des ministres délocalisé à Cahors, le 75ème anniversaire du débarquement en Normandie, le G7 à Biarritz, la présidence française du Conseil de l'Union européenne à Montpellier, le meeting aérien de Francazal proche de Toulouse, les pèlerinages de Lourdes, la fête des Fleurs de Bagnères-de-Luchon...

Oui j'avoue, j'ai beaucoup voyagé !

J'ai aussi très souvent assisté les unités territoriales ou de recherches dans le cadre de perquisitions judiciaires ou administratives.

Et puis, durant ma carrière, j'étais présent lors des attentats de Trèbes et Carcassonne, où j’ai été employé pendant l'évènement mais aussi ensuite pour réaliser les perquisitions nécessaires et sécuriser les cérémonies des obsèques. J'ai vu beaucoup de gendarmes bouleversés...

La retraite à 9 ans

C'est vrai que j’ai eu une sacrée carrière ! Une magnifique aventure et une grande histoire avec mon maître, mon binôme G.

Aujourd'hui rassurez-vous, je suis le plus heureux des chiens. Je m'habitue à la retraite assez facilement. J'ai un jardin immense, une maîtresse d'une gentillesse incroyable et pour tout vous dire, en tant qu'ancien personnel militaire, elle me laisse faire le chef de meute avec mes colocs.

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :