• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Avez-vous déjà testé un restaurant éphémère?

A droite Heikki Kotilainen, cuisinier d'un jour, avec ses convives, lors de la 15e édition du Restaurant Day à Montpellier le 15 Novembre 2014. / © F3 LR
A droite Heikki Kotilainen, cuisinier d'un jour, avec ses convives, lors de la 15e édition du Restaurant Day à Montpellier le 15 Novembre 2014. / © F3 LR

Pour la 15ème édition du Restaurant Day, 1600 restaurants éphémères ont vu le jour dans le monde entier. Heikki Kotilainen, cuisinier d'un jour, a partagé avec ses convives sa passion pour la cuisine finlandaise sur sa terrasse montpelliéraine. Au menu, soupe au saumon et pirogues caréliennes.

Par Zakaria Soullami

Si vous n'avez jamais mangé dans un restaurant éphémère, ​cet article est pour vous ! Sachez que le Restaurant Day connaît un succès fou ! Pour sa 15ème édition, plus de trente pays ont participé à ce festival culinaire unique en son genre. Et il y en a pour tous les goûts. Il suffit d'aller sur le site du Restaurant Day et de choisir un restaurant éphémère.
On peut trouver le restaurant le plus proche et même regarder le menu ! A Montpellier, on est à l'heure finlandaise avec Heikki Kotilainen.

Un menu finlandais typique


Le menu : soupe au saumon et tartes ou «pirogues» caréliennes (avec des gâteaux marocains amenés par un client pour le dessert), le prix est presque symbolique : 5 euros.
Mais pour Heikki Kotilainen, professeur d'italien et de français en pleine année sabbatique, l'objectif était ailleurs :

Je veux découvrir des cultures, des langues, des cuisines, des gens... Et on trouve toujours de quoi parler quand on est à table !


Heikki aime faire les choses bien. Il a fait venir un ingrédient de Finlande pour l’occasion : de la farine de seigle, essentielle pour la réussite de bonnes pirogues caréliennes.

Soupe au saumon concoctée par Heikki Kotilainen, cuisinier d'un jour à l'occasion de la 15ème édition du dernier Restaurant Day à Montpellier. / © F3 LR
Soupe au saumon concoctée par Heikki Kotilainen, cuisinier d'un jour à l'occasion de la 15ème édition du dernier Restaurant Day à Montpellier. / © F3 LR


Un Finlandais à Montpellier


Heikki est un habitué du Restaurant Day et il est pour la première fois l'hôte d'un restaurant éphémère dans un autre pays que la Finlande, sur sa terrasse montpelliéraine.
Il a tenu à venir en France tout simplement parce qu’il est tombé amoureux très jeune du pays et de la langue :

Je suis tombé amoureux du français à l'âge de huit ou neuf ans en regardant la série Belle et Sébastien en français avec les sous titres en finnois.





« Fabuleuse expérience »


C’était une grande première pour les clients du jour. Et tous ont promis qu’ils réitéreront l’expérience.
Penalva l'ex femme d’Ilkka Hanski, prix Crafoord en 2011 en biosciences (l’équivalent du prix Nobel) est venue se fondre dans la culture du pays dans lequel elle a vécu pendant trente ans.
Xiolan, 24 ans, et originaire de Xi’an en Chine résume en un mot : « Fabulous ! ».
Kai, Finlandais comme l'hôte du jour, avait déjà entendu parler du Restaurant Day et il trouve cette initiative exceptionnelle. Il l'a compare au covoiturage : avec blablacar par exemple, c'est économique mais aussi social, le «blabla» de blablacar est très important, des gens qui ne se connaissent pas communiquent.
Cécile, 52 ans, est Montpelliéraine d’adoption. Elle est professeur de français langues étrangères (FLE). Et pour elle, les restaurants éphémères existent depuis longtemps.

Dans les années 80 à Toulouse, ça existait déjà. Les réseaux sociaux n'existaient pas alors c'était juste du bouche à oreille. On allait manger chez une personne, puis chez une autre.


Une belle ambiance


Le repas se déroule dans une très bonne ambiance, une cliente fait remarquer à Hekki : «On est tous bien habillé sauf toi !» Vêtu d'un T-shirt blanc, d'un jogging bleu et de tongues, l’hôte répond aussitôt avec un sourire : «Mais je suis chez moi !».

Sur la terrasse, on parle plusieurs langues. Et Heikki échange avec tout le monde sans exception : en finnois, suédois, français, italien, anglais, allemand ou encore en espagnol.

Quand il entend toutes ces personnes qui ne se connaissent pas communiquer dans plusieurs langues, il lâche dans un sourire :

Cela fait de la musique, et c'est pour entendre cette musique que je fais ça !


Quelques clients du jour s'étaient déjà croisés lors de cours de français dans le centre de Montpellier sans jamais se parler.
Mais grâce au restaurant du jour, les barrières du langage tombent et une cliente provoque l'hilarité générale en remarquant : «Je sens un rapprochement entre la Colombie et le Japon». Yu, un japonais de 23 ans échangeait depuis de longues minutes avec Valentina, 30 ans et originaire de Colombie.

Un concept venu de Finlande


Le Restaurant Day est né en Finlande le 21 Mai 2011. Il y avait alors 45 restaurants éphémères. Aujourd'hui, il se présente comme le plus grand festival carnaval culinaire au monde. Environ 14 000 restaurants éphémères ont déjà accueilli plus de 1,6 millions de clients depuis la création du Restaurant Day.

Le principe est simple pour Heikki Kotilainen.

N'importe qui peut ouvrir un restaurant éphémère n'importe où et n'importe quand dans les limites des quatre jours annuels.  Quatre fois par an en tout : en Février, en Mai, en Août et en Novembre.



Le site internet du Restaurant Day précise que "la seule limite est l’imagination". Un restaurant éphémère peut ouvrir dans une boutique, un garage, un jardin, un appartement, un parc ou une plage…

En Août 2011, Heikki Kotilainen ouvrait son premier restaurant éphémère italien à Helsinki, le «chiaroscuro» (le clair obscur).

Il faut essayer de faire quelque chose de spécial, pas de pizzas ou de «pastas» mais des plats plus rustiques qu'on ne connaît pas en Finlande.



Mais à Montpellier ce 15 Novembre, il n'a pas eu besoin de se «déguiser» en chef italien. Ici, proposer des spécialités finlandaises est déjà spécial.

Le Finlandais de 51 ans est fier de faire découvrir la culture Finlandaise à ses invités par l'intermédiaire de la cuisine. Une culture qu’il défend "Nous ne sommes pas russes, nous ne voulons pas devenir des suédois, soyons donc finlandais !".


Le Restaurant Day et les réseaux sociaux


Le Restaurant Day sait faire parler de lui avec un site internet, une très bonne visibilité sur les réseaux sociaux avec un compte Twitter et même une page Facebook en français.
Le carnaval culinaire dispose aussi d'une application permettant notamment de localiser le restaurant éphémère le plus proche.


Une réussite «quand même»


Pour cette première expérience montpelliéraine, le restaurant éphémère d’Heikki Kotilainen n'a pas connu la même affluence que d'habitude. En Finlande, Heikki avait jusqu'à 60 clients. Cette fois, à peine une vingtaine. Mais pour une première, c'est déjà une réussite.
Heikki regrette qu’en Finlande, on a tendance à rester chez soi avec ses amis. Et il tient à envoyer un message :

Ouvrez les portes !


L’hôte finlandais espère qu’il va y avoir au moins un restaurant éphémère lors des prochaines éditions à Montpellier. Car lui ne sera plus en France. "La prochaine fois pour moi, ce sera à Venise."

Pour ouvrir un restaurant éphémère, rien de plus simple : «On va sur le site, on choisit un horaire, un menu et le prix.» explique Heikki. Le prochain Restaurant Day, ce sera le dimanche 15 Février 2015.

Sur le même sujet

Les images de la manifestation lycéenne

Les + Lus