Départementales 2021 dans l’Hérault : les résultats définitifs du second tour

Les résultats définitis sont tombés dans le département de l'Hérault et le parti socialiste sort largement vainqueur de ce scrutin. Kléber Mesquida (PS), président du conseil départemental a été largement réélu dans son canton de Saint-Pons-de-Thomières.

A Montpellier, les candidats soutenus par Delafosse élus

Les bureaux de votes ayant fermé à 20h, les résultats à Montpellier sont arrivés tardivement. Les candidats de la majorité départementale arrivent en tête dans les 5 cantons.

Dans le canton Montpellier 1, les candidats Manar Bouida (PS) et Rahid E Moudden (EELV) arrivent en tête avec 70,32% des suffrages. Ils étaient face au binôme du rassemblement national.

Dans le canton Montpellier 2, Gabrielle Henry (PS) était la binôme de Michael Delafosse en 2015. Avec son nouveau binôme Jean-Louis Gély, elle arrive en tête de ce scrutin avec 76,12% des suffrages.

Dans le canton Montpellier 3, les candidats PS, Serge Guidez et Karine Visniewski sont élus avec 74,63% des suffrages.

Dans le canton Montpellier 4, le binôme, soutenu par Delafosse, Jean Almarcha (PS) et Corinne Gournay Garcia (PCF) sont élus avec 69,93% des suffrages face au binôme du rassemblement national, Dylan Cauvin et France Jamet.

A Béziers, la victoire de Robert Ménard

Dans les trois cantons de Béziers, les candidats de droite soutenus par Robert Ménard arrivent en tête et sont donc élus.

A Béziers 1, les candidats de l’Union de droite, Marie Hirth et Denis Marsala, sont élus avec 53,35% des voix face à Pierre Cros et Florence Lacas-Hérail (DVG) avec 46,65% des suffrages. Seulement 690 voix séparent les deux binômes.

"Dans le trois cantons nos candidats ont été largement élus, dans deux des cantons avec plus de 65% des voix. Je pense que c’est le signe que l’on ne gère pas si mal la ville et l’agglomération. Je crois que l’ensemble de la droite se retrouve dans nos candidats. Je leur dit arrêtez de vous disputer, de vous quereller, arrêter d’être la droite la plus stupide, la plus débile. Vos ennemis ne sont pas entre vous", confie Robert Ménard à l'issue du scrutin.

A Béziers 2, Marie Emmanuelle Camous et Gilles Sacaze (RN) sont élus avec 67,68% des voix. A Béziers 3, Jean-Louis Respaud et Nicole Zenon sont élus avec 65,24% des suffrages.

 

Kléber Mesquida, haut la main 

Le président sortant du conseil départemental, Kléber Mesquida, et sa binôme Marie-Pierre Pons (PS), sont réélus dans le canton de Saint-Pons-de-Thomières haut la main. Ils ont obtenu plus de 70% des suffrages. Au premier tour, Kléber Mesquida et Marie-Pierre Pons avaient manqué l'élection pour un peu plus de 300 voix (57,63 %). Ils se retrouvaient au second tour donc face au binôme du rassemblement national, Virginie Alcina et Gilles Laigre qui eux ont obtenu 27,81% des suffrages lors du second tour.

Le résultat dans le canton de Saint-Pons-de-Thomières il est très intéressant d’une part sur la participation qui s’élève à près de 45% , c'est énorme par rapport au niveau national et régional, on ne peut que s’en féliciter et puis pour le parti socialiste c’est une large victoire.

Kléber Mesquida, candidat PS à Saint-Pons-de-Thomières

La victoire de la gauche face au rassemblement national

Dans le canton du Crès, les socialistes Yvon Pellet, conseiller départemental, et Claudine Vassas Mjeri, vice-présidente du conseil départemental ont été largement réelu avec 71,02% des suffrages face au binôme du rassemblement national Claude Chabert et Lauriane Troise, 28,98% des voix. Même configuration dans le canton de Lattes où les sortants Cyril Meunier et Patricia Weber (DVG et PS) ont été largement réélus avec plus de 65% des voix face au rassemblement national. 

A Clermont-l’Hérault, Marie Passieux et Jean-Luc Falip, le binôme de la majorité départementale a obtenu plus de 67 % des suffrages, loin devant Laurence Delacour et Laurent Claisse, les candidats du rassemblement national.

Même configuration à Cazouls-les-Béziers où la majorité départementale l’emporte : Philippe Vidal et Séverine Saur (PS) sont élus avec 63,76% des voix et l’emportent face au binôme du rassemblement national, Stéphanie Galzy et Gilles Parmentier.

Revirement de situation à Mauguio. Seul canton, en dehors des cantons de Béziers, où le rassemblement national était en tête au premier tour. Le binôme droite et gauche, Brice Bonnefoux (DVD) et Patricia Moullin-Traffort (DVG) l'a finalement remporté face au RN avec 59,60%, profitant donc du report des voix des électeurs qui avaient voté pour les deux autres listes au premier tour.

Pari gagné pour l'alliance de la gauche et de la droite

Dans le canton de Pignan, où les candidats de la gauche Michelle Cassar (DVG) et de la droite Jacques Martinier (DVD) se sont alliés. Ils remportent le canton de Pignan avec 68,69% des suffrages face au rassemblement national, 31,31% des voix.

A Saint-Gély-du-Fesc, la candidate de droite Laurence Cristol (LR) et Jérôme Lopez (DVG) se sont alliés, ils l'emportent avec 67,38% des voix face aux candidats d'Europe Ecologie les Verts, Bruno Chichignoud et Gwenaëlle Guerlavais. 

Sète et le parti communiste

A Sète, à l’issue d’un scrutin très serré, c’est finalement le parti communiste représenté par Véronique Calueba et Gabriel Blasco qui remporte le canton avec 50,26% des voix face au binôme Divers Droite représenté par François Escarguel et Jocelyne Gizardin, qui eux obtiennent 49,74% des voix. Pour ce second tour dans le canton de Sète, le report des voix était capital car les deux binômes battu au premier tour avaient réalisé des scores importants : 26,71% pour le binôme du rassemblement national et 11,15% pour le binôme d’Europe Ecologie Les Verts.

Avec cette élection dans le canton de Sète, le parti communiste va pouvoir créer un groupe autonome au conseil départemental de l'Hérault, soit sous l'étiquette PCF avec Montpellier et Sète soit en association avec la gauche. 

Mèze, premier canton remporté par la gauche

Alors que les derniers bulletins sont en train d'être dépouillés, les premiers résultats des départementales commencent à être dévoilés. Dans le canton de Mèze, le binôme de la majorité départementale a été réelu haut la main avec 69,48% des suffrages. Ils étaient face au rassemblement national (Cédric Delapierre et Laetitia Teyssot) 30,52% des suffrages.

Une abstention record

Ce dimanche 27 juin, les électeurs étaient appelés pour le second tour des élections départementales. Le département de l’Hérault compte 819 543 électeurs. A 17h, le taux de participation était de 32,37%, lors du premier tour il s'élevait à 31,68%. 

Au premier tour, seuls 272 773 électeurs s'étaient rendus dans les bureaux de vote pour exprimer leur choix. C’est dans les quartiers populaires de Montpellier que l’abstention était la plus forte, dans certains cantons elle dépassait les 86%. Dans celui de l'école maternelle James Joyce (quartier Mosson) par exemple, le taux était de 86,57 %. Sur 1132 inscrits, seuls 152 électeurs s'étaient déplacés aux urnes.

"Cette abstention, ça veut dire que les personnes qui ne sont pas venues voter au premier tour ne sont pas venues au deuxième tour, pour moi il y a un vrai problème démocratique", déclare Philippe Huppé, candidat LREM dans le canton de Clermont-l'Hérault pour les élections départementales.  

Pour Robert Ménard, maire de Béziers (RN), le pays semble à l'arrêt : "Les Français ont deserté les urnes. Comme les autres, le RN ne provoque aucun enthousiasme. Une occasion ratée.."

16 duels gauche / rassemblement national pour le second tour

La gauche arrive en tête au premier tour dans seize cantons, le rassemblement national dans trois cantons, Béziers 2, Béziers 3 et Mauguio.

Dans le canton du Crès, les socialistes Yvon Pellet, conseiller départemental et Claudine Vassas Mjeri, actuelle vice-présidente du conseil départemental, sont arrivés en tête au premier tour avec 54,33 % des suffrages exprimés. Au second tour, ils font face au RN avec Claude Chabert et Lauriane Troise (28,36 % des suffrages exprimés). 

Même configuration à Montpellier 2 et Montpellier 3, à Mèze, à Gignac, à Pézenas, à Lattes, à Clermont-l’Hérault, à Lodève et à Frontignan où la gauche est en tête au premier tour, en ballotage avec le RN.

Voici la carte des résultats du premier tour des 25 cantons de l'Hérault :

Les candidats de Robert Menard en tête au premier tour

Dans les trois cantons de Béziers, les candidats divers droite soutenus par Robert Ménard sont arrivés en tête au premier tour. 46,26 % pour Marie Hirth et Denis Marsala (DVD) dans le canton de Béziers-1, 63,92 % pour Marie-Emmanuelle Camus et Gilles Sacaze (RN) dans le canton de Béziers-2 et 55,20 % pour Jean-Louis Respaud et Nicole Zenon (RN) dans le canton de Béziers-3. Dans ces cantons de Béziers, les trois binômes de candidats font face à la gauche pour le second tour.

Kleber Mesquida confiant après le premier tour

Kléber Mesquida, actuel Président du conseil départemental, avec Marie-Pierre Pons sont en tête au premier tour avec 57,63 % des suffrages exprimés. "Je m'attendais à ce résultat mais pas à ce niveau là. Je fais 30 points de plus au premier tour qu'au premier tour de 2015". Kléber Mesquida se présente pour la deuxième fois dans le canton de Saint-Pons-de-Thomières, un canton particulier puisqu’il détient le plus grand nombre de communes. Les candidats RN Virginie Alcina et Gilles Laigre sont arrivés en deuxième position avec 23,98 % des suffrages exprimés.  

Avec ses 25 cantons, le département est ancré à gauche depuis 1945. Sur les 50 élus qui siègent au conseil départemental depuis 2015, la gauche (PS, PCF et DVG) détient la majorité avec 28 voix.

Vous pouvez suivre les résultats de ce second tour des départementales dans le Gard, la Lozère, les Pyrénées-Orientales et l’Aude sur notre site internet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections politique élections départementales 2021