Election sans surprise de 5 socialistes à la présidence des départements de l'ex Languedoc-Roussillon

Dans les cinq départements de l’ex Languedoc-Roussillon, les présidentes et président sortants ont été réélus et confirmés dans leur fauteuil. Le 3ème tour de scrutin du 1er juillet s'est transformé en carton plein pour le parti socialiste.
Ce 1er juillet 2021, l'élection de Kléber Mesquida à la présidence du département de l'Hérault.
Ce 1er juillet 2021, l'élection de Kléber Mesquida à la présidence du département de l'Hérault. © FTV

Dans les Pyrénées Orientales, la présidente sortante du département pousse un ouf de soulagement ce jeudi 1er juillet. Après une élection marquée - contre toute attente – par l’échec du Rassemblement National, la socialiste Hermeline Malherbe est réélue. La conseillère départementale ne s'attendait pas à remporter une aussi nette victoire. Elue pour la première fois en 2010, Hermeline Malherbe entame son troisième mandat à la tête des Pyrénées Orientales avec une confortable majorité.

Après l'écrasante victoire de l'union de la gauche dans l'Aude, Hélène Sandragné, la présidente sortante est confirmée lors de ce troisième tour de scrutin et repart pour six ans. La socialiste avait remplacé André Viola à la tête du département il y a un an.

Une socialiste également présidente en Lozère

Sophie Pantel avait été réélue dès le 21 juin sur son canton de Saint-Etienne-du-Valdonnez. Le second tour ayant tourné à l'avantage de la gauche, la majorité des élus dimanche soir vient de reconduire Sophie Pantel à la présidence du département.

Dans l'Hérault, la majorité de gauche sort renforcée des élections départementales... tout comme Kléber Mesquida. Plébiscité sur son canton de Saint-Pons de Thomières, le président sortant socialiste vient d'être largement réélu au sein de la nouvelle assemblée départementale par 42 voix sur 50.

Sans surprise, dans le Gard, la présidente sortante, la socialiste Françoise Laurent-Perigot vient d’être ré élue ce matin par 28 voix contre 16 à sa concurrente des Républicains Valérie Meunier. Une élection sans comparaison avec la précédente qui s’était déroulée dans une ambiance houleuse et trois tours de scrutin. Françoise Laurent-Perigot avait succédé à la tête du département à Denis Bouad élu sénateur en novembre 2020.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections départementales 2021 élections parti socialiste