Départementales 2021 dans le Gard : ce qu'il faut retenir après le second tour

Si l'abstention reste la grande gagnante, la gauche tire son épingle du jeu dans le Gard et étend sa majorité. Déception en revanche pour le RN qui perd l'un de ses cantons. La droite se maintient mais perd du terrain. Retrouvez tous les résultats définitifs.

Le second tour des élections départementales reste marqué par une forte abstention dans le Gard. Plus de 65 % des électeurs ne se sont pas déplacés aux urnes, contre 43,81 % en 2015. Pas de changement majeur toutefois : la gauche garde la main sur le département et étend même sa majorité par rapport au précédent scrutin.

Pour tout savoir sur les résultats dans l'Héraultl'Aude, en Lozère, dans les Pyrénées-orientales et aux Régionales en Occitanie

À Quissac, la présidente du conseil départemental réélue

Pour la présidente du conseil départemental Françoise Laurent-Perrigot, ce second tour était une formalité. Le binôme de gauche a remporté haut la main l'élection contre le RN sur le canton de Quissac, avec 68,15 % des votes. 

Nîmes-2 et Nîmes-3 : victoire de la gauche

Le canton de Nîmes-2 reste à gauche. Avec 61,29 % des voix, les sortants Christian Bastid et Amal Couvreur conservent leur siège au conseil départemental. 

Du côté de Nîmes-3, c'est un chamboulement. Jusqu'à maintenant détenu par la droite, le canton bascule à gauche. Dominique Andrieu-Bonnet (EELV) et Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF, sont élus avec 64,04 % des suffrages face au RN. 

Le RN ne conquiert pas Roquemaure, Bagnols-sur-Cèze, Marguerittes et Aigues-Mortes

Le RN menait la danse au premier tour dans six cantons : Beaucaire, Vauvert, Roquemaure, Bagnols-sur-Cèze, Marguerittes et Aigues-Mortes. À l'issue du second tour, il n'a conquis que le premier, perdant au passage Vauvert, aux mains de l'extrême-droite depuis 2015. 

La droite conserve ses fiefs et gagne Nîmes-1

Le scrutin était serré à Alès-1 et Alès-2, mais c'est bien la droite qui a remporté l'élection, à quelques points près. Les électeurs du canton d'Alès-3 ont quant à eux choisi de nouveau le maire LR de Saint-Césaire-de-Gauzignan, Frédéric Gras, et l'élue centriste alésienne Marie-Christine Peyric pour les représenter.

Du côté de Nîmes-1, le duel s'annonçait corsé : les Républicains étaient au coude-à-coude avec les deux candidats de la gauche (31,96 % à 30,89 %), mais la droite l'a finalement emporté avec 58,15 % des voix. Sur le canton de Nîmes-4, les sortants LR Véronique Gardeur-Bancel et Richard Tiberino ont réussi à conserver leur place : ils ont été choisis par 54,63 % des électeurs avec une abstention notable (75,76 %).

La droite a aussi gagné ses droits duels contre le FN à Villeneuve-lès-Avignon, Redessan et Saint-Gilles.

En ce qui concerne les régionales, un électeur gardois sur deux s'est prononcé en faveur de Carole Delga (49,95 %), grande gagnante de l'élection. Jean-Paul Garraud a recueilli un tiers des voix (33,31 %). Aurélien Pradié ferme la marche avec 16,74 %.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections