Grève du 11 mars contre la réforme des retraites : manifestations, grève, blocages, tout sur les perturbations attendues en Languedoc et Roussillon

Une nouvelle mobilisation est attendue samedi 11 mars pour protester contre la réforme retraites. Manifestations, blocages : à quelles perturbations faut-il s’attendre dans les départements de l'Hérault, du Gard, de l'Aude, des Pyrénées-Orientales et en Lozère ? On fait le point dans cet article.

Depuis l'appel à la grève du 7 mars, les syndicats veulent "mettre la France à l'arrêt " et "tout bloquer" afin de faire pression sur le gouvernement et le Sénat.

La Haute-Assemblée a jusqu'à dimanche 12 mars minuit pour étudier le texte de réforme des retraites proposé par le gouvernement. Pour cette raison, l'intersyndicale appelle à une mobilisation "massive" et à une grève reconductible.

Dès aujourd'hui et toute la journée de samedi, des blocages et des manifestations sont annoncés. En voici le détail pour le Languedoc et le Roussillon.

Appels à manifester 

En Languedoc-Roussillon, de nombreuses manifestations sont programmées, elles sont toutes recensées par la CGT sur son site.

Narbonne : 10h au théâtre,

Perpignan : 10h30 place de la Catalogne, 

Sète : 10h30 Place de la Mairie,

Béziers : 11h à la Bourse du travail,

Montpellier :12h place de l'Europe pour des grillades, puis 14 h pour manifester sur les Rives du Lez.

Nîmes : 14 h 30 au départ des Jardins de la Fontaine.

Sur Twitter, les syndicats appellent à ne rien lâcher, "on continue jusqu'au retrait" scande le syndicat universitaire Scum.

Tractage syndical au péage de Nîmes, blocage momentané du péage du Boulou, blocage pour "une durée indéterminée" de l'Université Paul Valéry à Montpellier : les actions de soutien à la mobilisation fleurissent un peu partout dans la région depuis mardi 7 mars.

Sur Twitter, Nathalie Oziol, députée de la 2ᵉ circonscription de l'Hérault, communique sur les actions menées avec les syndicats. L'objectif, c'est de rallier le plus de personnes possible pour manifester contre ce projet de réforme.

Perturbations dans les transports

Comme vendredi 10 mars 2023, le réseau SNCF sera perturbé sur les journées des samedi 11 et dimanche 12 mars. Selon le réseau ferroviaire "des évolutions locales sont possibles".

Il invite ses clients à "vérifier la circulation de votre train la veille de votre départ à 17h dans la rubrique info trafic de votre site liO Train, sur les applications SNCF, par téléphone au 0800 31 31 31 et sur Twitter  @lio_train_sncf".

Sur son compte Twitter, le réseau liO Train en Occitanie prévient régulièrement ses voyageurs de la situation, en assurant être disponible pour répondre à leurs questions.

Pour ce qui est des réseaux de transports dans les villes : 

  • Montpellier

Sur son site, le réseau TAM de la Ville de Montpellier annonce que "des perturbations ponctuelles seront à prendre en compte sur les lignes de tramway et de bus".

En revanche, les lignes 18, 20 à 28, 30 à 36, 38, 40 à 44 et 46 circuleront normalement et l'Espace Mobilité TaM situé rue Maguelone accueillera le public à ses horaires habituels. 

  • Nîmes

Dès 13h30, et ce tous les jours de mobilisation, quelques déviations auront lieu sur le réseau de transport de la ville de Nîmes, comme l'explique Tango sur son site Internet : 

La ligne T1 reporte son terminus à l'arrêt Musée Romanité. La ligne 7 est déviée par Gambetta, Sully et Talabot. Les lignes 9 & 14 sont déviées par Triaire, Place Séverine et Pompidou. La ligne 10 est déviée par Sully, Talabot et reporte son terminus à l'arrêt Planas. La ligne 16 est déviée par Triaire, Talabot et Sully.

De nouvelles perturbations seront à prévoir lors de la grève annoncée du mercredi 15 mars.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité