La députée de l'Hérault Patricia Mirallès entre au gouvernement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Josette Sanna

Patricia Mirallès, députée LREM de l'Hérault est nommée secrétaire d'Etat aux aux Anciens combattants. Un autre Montpelliérain, Jean-François Carenco est nommé ministre délégué des Outre-mer.

La composition du nouveau gouvernement Borne suite aux élections législatives verra l'entrée de deux Héraultais.

La députée de l’Hérault Patricia Mirallès entre au gouvernement, ce lundi 4 juillet au poste de secrétaire d’État aux Anciens combattants. "C'est un honneur pour moi de servir la France en tant que secrétaire d' Etat chargée des Anciens combattants et de la Mémoire ", réagit l'élue sur son compte Twitter.

 Elue dans la 1 ère circonscription de l'Hérault aux dernières législatives, elle avait été épinglée par Mediapart pour d'importantes notes de frais.

Outre-mer

Un autre Montpelliérain,  et ancien préfet Jean-François Carenco, est également nommé ministre délégué aux Outre-mer. Il est rattaché à Gérald Darmanin, Ministre de l'Intérieur et remplacera Yaël Braun-Pivet, élu présidente de l'Assemblée nationale. Le nouveau ministre a été préfet de Saint-Pierre et Miquelon et de Guadeloupe.  Parallèlement, Jean-François Carenco qui était président de la Commisson de régulation de l'énergie,  préside aussi l'Orchestre opéra national de Montpellier depuis 2019

Michaël Delafosse, maire de Montpellier félicite sur twitter les deux nouveaux entrés au gouvernement.

"Ils auront à cœur d'agir pour l'intérêt général et de servir le pays avec engagement souligne le maire  PS de Montpellier.

La nomination de Patricia Mirallès  au ministère des Anciens combattants et de la mémoire n'est pas un hasard. Déjà lors de son précédent mandat de députée, l'élue,  fille de rapatriés d'Algérie, avait été rapporteure de la loi sur la reconnaissance et la réparation des préjudices subis par les Harkis.

Cette loi porté par Florence Parly, l'ancienne ministre des Armées, et son homologue chargée de la mémoire et des anciens combattants, Geneviève Darrieussecq qui a précédé à ce poste Patricia Mirallès prévoyait notamment d’indemniser financièrement les familles et les descendants de Harkis. 

Choix géographique

A part la catalane Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion sous l'ère de Manuel Valls, très peu de ministres sont issus de l'ex-Languedoc Roussillon. " Le gouvernement a fait le pari que l'affaire des notes des frais révélée par Mediapart ne se développera pas même si le journal a indiqué qu'il y avait des dossiers qui allaient au delà de ses propres réponses", note Emmanuel Négrier, politologue à Montpellier. C'est l'une des seules députées de la LREM à avoir sauvé son siège dans l'Hérault. C'est sans doute un choix géographique et le couronnement d'une victoire politique dans l'Hérault qui rétrospectivement n'était pas si évidente", ajoute-t-il. 

C'est sans doute un choix géographique et le couronnement d'une victoire politique dans l'Hérault qui rétrospectivement n'était pas si évidente.

Emmanuel Négrier

Politologue

Choix technique

Le choix de Jean-François Carenco à l'Outre-mer n'est pas étonnant non plus mais pour d'autres raisons. "C'est  quelqu'un qui a une carrière brillante au sein de la préfectorale, c'est donc sans doute un choix technique, pour le gouvernement qui a nommé un ancien préfet de Guadeloupe  et de Saint-Perre et Miquelon à ce poste", conclut Emmanuel Négrier.