Rugby : Mohamed Haouas, condamné pour violences, revient jouer à Montpellier, "malgré les erreurs du passé"

Le MHR annonce le retour de Mohamed Haouas au sein de son effectif dès cet été. Le joueur qui avait quitté le club de l'Hérault en 2023 a signé pour une saison.

"Le Montpellier Hérault Rugby accorde une seconde chance à Mohamed Haouas" : le titre du communiqué ne laisse pas de doute quant au soutien du club à son ancien joueur. "Malgré les erreurs passées de Mohamed, le président Mohed Altrad a décidé de lui offrir une seconde chance, soulignant ainsi l'engagement du club envers l'inclusion sociale et la réhabilitation", explique le club de rugby mardi 16 avril 2024.

Joueur au MHR depuis 2016 à 2023, Mohamed Haouas avait quitté le club l'an dernier après des condamnations pour violence.

Condamné plusieurs fois

En février 2022, un tribunal avait condamné l'international français à 18 mois de prion avec sursis et à 10 000 euros d'amende. Il était jugé pour sa participation présumée à des cambriolages de bureaux de tabac en 2014.

Rebelote en mai 2023. Cette fois le joueur de Montpellier et du XV de France était interpellé pour des violences conjugales sur sa compagne. Le tribunal correctionnel de Montpellier l'avait condamné à un an de prison ferme, mais sans maintien en détention. Le joueur avait fait appel.

Le jour de la condamnation de Mohamed Haouas, le président du club, Mohed Altrad avait déclaré à France 3 Occitanie : "Nous ne le laisserons pas tomber. Je connais ce garçon depuis son adolescence." Promesse tenue donc.

Un retour sous conditions ?

Suite à cette condamnation au pénal, le club avait tout de même pris ses distances, déclarant le comportement du rugbyman contraire à ses valeurs et remis en question son contrat. Mohamed Haouas a dû quitter le MHR. Après un atterrissage raté à Clermont, il a évolué au Biarritz Olympique avant de revenir donc cet été à Montpellier, son club formateur.

Un retour qui se fait avec une condition, suggère le communiqué du MHR : "Dans le cadre de son engagement envers la réinsertion sociale, le MHR fournira un soutien supplémentaire à Mohamed Haouas en dehors des terrains, en collaborant avec le Centre de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA Sud Occitanie)."

"J'ai déjà entrepris des démarches, avec l’aide du club, auprès d’une association montpelliéraine qui va m’aider à travailler sur moi-même et sur les gestes que j’ai pu faire et que je regrette, explique le pilier par l'intermédiaire du club. Je suis reconnaissant de cette opportunité et je donnerai tout, sur le terrain et en dehors, pour donner raison à ceux qui m’ont fait confiance au moment où j’en avais le plus besoin."

Originaire du quartier du Petit Bard à Montpellier, Mohamed Haouas a commencé sa carrière de rugbyman professionnel dans sa ville natale. Depuis un an, il évoluait au Biarritz Olympique, "démontrant un comportement irréprochable pendant cette période", selon le club.