• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Mont-Lozère-et-Goulet : le château du Tournel, menacé d'effondrement, sera-t-il sauvé par le loto du patrimoine ?

Le château du Tournel à Mont-Lozère-et-Goulet en Lozère / © Yannick Le Teurnier, France 3 Occitanie
Le château du Tournel à Mont-Lozère-et-Goulet en Lozère / © Yannick Le Teurnier, France 3 Occitanie

Le château du Tournel, bâti à plus de 1000 mètres d'altitude entre la fin du XIème et le début du XIIème siècles à Mont-Lozère-et-Goulet, est le seul bâtiment de Lozère que financera le prochain tirage du loto du patrimoine, le 14 juillet prochain. Il était temps : l'édifice menace ruine.

Par Valérie Luxey

Niché sur son piton de schiste surplombant la vallée du Lot, en Lozère, le château du Tournel, autrefois symbole de la puissance de l'une des huit baronnies du Gévaudan, est aujourd'hui en ruine. La manne représentée par le loto du patrimoine était donc vitale pour cet édifice, choisi pour représenter le département au prochain tirage du 14 juillet, comme l'explique Mélanie Gerbal, architecte en charge du chantier de restauration :
 

Il est intéressant parce qu'il a été bâti à la fin à la fin du XIIe et au début du XIIe siècles et qu'il a été habité seulement 200 ans à peu près. Il a conservé ses dispositions quasi originelles, il a subit peu de campagnes de remaniements contrairement à d'autres châteaux et du coup, il est intéressant du point de vue historique, architectural et pour le patrimoine. 


La structure du château entièrement menacée


Balayées le vent, malmenées par les intempéries, une à une, les pierres s'échappent des murs. L'ensemble de la structure du château est aujourd'hui entièrement menacée, comme le montrent les images de drone de François Beaury.
 
Le château du Tournel en Lozère retenu pour le loto du patrimoine
Le château du Tournel, bâti à plus de 1000 mètres d'altitude entre la fin du XIème et le début du XIIème siècles à Mont-Lozère-et-Goulet, est le seul bâtiment de Lozère que financera le tirage du loto du patrimoine du 14 juillet 2019. Il était temps : l'édifice menace ruine. Avec les images de drone de François Beaury, avec aussi Mélanie Gerbal, architecte en charge du chantier de restauration du château du Tournel, et Pascal Beaury, maire de la commune nouvelle du Mont-Lozère-et-Goulet. - France 3 Occitanie - Ophélie le Piver, Yannick Le Teurnier

Pascal Beaury, le maire de la commune nouvelle du Mont-Lozère-et-Goulet, s'inquiète du coût d'un éventuel effondrement pour sa collectivité :
 

J'avais constaté, en arrivant de la route du Bleymard, qu'il y avait eu un effondrement dans un angle d'un bâtiment qu'on appel le logis. Je suis monté voir ce qui se passait et je me suis rendu compte que le mur déversait complètement. Je savais de toutes façons qu'il y avait des désordres un peu partout sur le site. Celui-là était particulièrement inquiétant, d'abord parce que ça touchait un élément majeur du site. Et j'imagine l'impact sur l'image et la responsabilité de la collectivité si le mur était tombé sur la route.


Le loto financera une partie des 700.000 € nécessaires à la restauration du château


Pour éviter cet effondrement annoncé, de vastes travaux vont démarrer à l'automne 2019. 700.000 €, dont 300.000 € à la charge de la commune, vont être investis pour sécuriser les lieux, les restaurer mais aussi les ouvrir davantage au public. Mélanie Gerbal, l'architecte en charge du chantier, espère ainsi permettre au public de monter et d'accéder au dernier niveau du donjon grâce à la restauration de l'escalier de la tourelle, dont les marches, bien que fracturées, sont encore en place.


Tirage le 14 juillet pour des aides dont le montant sera connu fin 2019


Cette somme serait impossible à assumer pour le millier d'habitants du petit village de Mont-Lozère-et-Goulet. Heureusement, la mission patrimoine de Stéphane Bern devrait permettre de faire baisser drastiquement le coût de l'opération pour les contribuables lozériens. Le montant total de l'aide sera connu à la fin de l'année, en fonction des gains générés par le tirage du loto du patrimoine, le 14 juillet prochain. Il devrait financer les travaux d'un monument dans chaque département français.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : la baignade à nouveau autorisée dans le lac de Naussac près de Langogne

Les + Lus