Perpignan remonte le temps pour le tournage d'une série sur "les disparues de la gare"

Patrick Timsit, Hugo Becker et Mélanie Doutey sont à l'affiche d'une mini-série dont le tournage a lieu en ce moment et qui retrace l'affaire des "disparues de la gare de Perpignan".

Ces derniers jours, Perpignan a fait un bond dans le temps de presque 30 ans. Les devantures des restaurants ont retrouvé leurs couleurs criardes, les cabines téléphoniques sont de retour, et les prix sont même affichés en francs. La raison : le tournage d'une mini-série consacrée aux "disparues de la gare de Perpignan".

À l’époque, l'enquête est menée par des officiers de la police judiciaire de la ville, qui seront incarnés à l'écran par Patrick Timsit et Hugo Becker.

"S'intéresser à ceux qui ont souffert"

"Ce qu'on peut essayer de faire, c'est s'intéresser à tous ceux qui ont souffert de cette affaire, en premier lieu les victimes et leurs familles, explique Hugo Becker. C'est vrai que les enquêteurs aussi ont vécu avec cette histoire pendant des dizaines d'années, probablement toute leur vie".

Entre 1995 et 2001, quatre jeunes femmes disparaissent dans de mystérieuses circonstances. L'une d'elles ne sera jamais retrouvée, et il faudra attendre 2014 avant que leur meurtrier soit interpellé. Jacques Rançon sera condamné en 2018 à la réclusion criminelle à perpétuité pour viols et assassinats.

Ça avait créé une véritable psychose dans la ville.

Pierre Laugier, producteur de la mini-série

Une affaire qui a marqué le producteur, Pierre Laugier, originaire des Pyrénées-Orientales. "C'était des affaires qui étaient très dures et très médiatisées, raconte-t-il. Ma sœur avait 2 ans de plus que moi et ça me touchait beaucoup d’imaginer que ça puisse aussi lui arriver. J'avais aussi des cousines qui étaient beaucoup plus jeunes, qui elles ont continué à vivre à Perpignan."

Pour les besoins du tournage, les décors ont été reconstitués le plus fidèlement possible. La façade d'un restaurant, aujourd'hui tenu par Meriam, a retrouvé sa couleur jaune. "Revoir la façade avant qu'on reprenne le restaurant, ça fait bizarre ! C'est vrai que c'était dans ces tons-là, c'était jaune, avec les menus comme ça, les francs." 

Le tournage se poursuit entre Perpignan et Montpellier jusqu'à la fin du mois de juin. Quant à la diffusion, elle est prévue courant 2025 sur la plate-forme Disney +.