Un loup retrouvé mort après s'être échappé d'un parc animalier des Pyrénées-Orientales

Un des loups qui s'étaient échappés fin janvier du parc Ecozonia de Cases-de-Pène a été retrouvé mort ce mardi après-midi. Il aurait été abattu par un agent de l'Office Français de la Biodiversité.

Le loup gris échappé du parc a été retrouvé mort ce mardi à Salses.
Le loup gris échappé du parc a été retrouvé mort ce mardi à Salses. © Maxppp / Philippe Clément

Un des loups gris qui s'étaient échappés fin janvier du parc animalier Ecozonia dans les Pyrénées-Orientales a été retrouvé mort sur un domaine privé à Salses. Il a été identifié par les agents de l'Office Français de la Biodiversité et le propriétaire du parc. Selon la préfecture, un autre loup demeure introuvable.

Lundi 25 janvier, six loups s'étaient échappés de leur enclos dans le parc Ecozonia, à Cases-de-Pène, dans les Pyrénées-Orientales. Deux d'entre eux avaient été mis en sécurité. Deux autres avaient dû être abattus,"car ils présentaient un danger grave", selon le parc animalier.

Les deux derniers s'étaient évadés en pleine nature. Le 29 janvier, un arrêté de la préfecture de l'Aude avait autorisé les tirs

Dans la nuit du 3 au 4 février, l'un des deux loups avait "sans doute été blessé" par le tir d'un agent de l'Office Français de la Biodiversité, "mais il est encore trop tôt pour déterminer s'il s'agit de celui qui a été retrouvé mort", précise la préfecture.

Un soigneur blessé

La fuite des six loups s'était produite le lendemain de leur arrivée dans le parc Ecozonia, qui devait ouvrir au mois de février. 

En provenance de Riga, en Lettonie, les loups avaient manifesté des "comportements excessifs (...) aboutissant à une dégradation de l'enclos grillagé", indique le parc dans un communiqué. Un soigneur avait été mordu à l'avant-bras et évacué. 

Le loup a été retrouvé sur un domaine privé à Salses, à une quinzaine de kilomètres de son point de départ.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature loup faits divers