Le vignoble du Languedoc-Roussillon est-il menacé d'extinction ?

La flavescence dorée, une maladie incurable de la vigne, progresse lentement mais sûrement et elle menace le vignoble languedocien, le plus grand du monde. L'association SudVinBio organise le mardi 3 novembre, un forum, pour faire le point sur ce fléau qui risque de détruire tout le vignoble.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

A Aimargues, dans le Gard, ces deux hectares de vignes sont condamnés à mort, atteints par la flavescence dorée. Ils vont devoir être arrachés dans les plus brefs délais, pour éviter toute contamination alentours.

Les premières attaques de la maladie remontent à une trentaine d'années et petit à petit, le parasite grignote le vignoble languedocien. Un parasite transporté par un insecte, la cicadelle.


Un état sanitaire des vignes difficile à établir

Les vignerons victimes de cette attaque de la flavescence dorée hésitent parfois à communiquer autour de cette contamination. Car dès la déclaration de la maladie, il est obligatoire d'arracher les parcelles touchées et de brûler les ceps.

La progression du parasite inquiète l'ensemble de la profession

Dans l'Aude, le Gard et l'Hérault, ce sont déjà près de 60.000 souches atteintes de la maladie qu'il a fallu arracher. Faute d'une extrême vigilance de la profession, le plus grand vignoble du monde pourrait bien disparaître.

Plus d'information sur l'association SudVinBio.

Reportage F3 LR : P.Bard et C.Monteil