Les travaux de la construction du viaduc pour relier la route au tunnel de Tende ont commencé

Publié le

Lors de la tempête Alex, en octobre 2020, la route qui amenait les habitants de la Vallée de la Roya au Piémont italien a été détruite. Pour relier Tende au nouveau tunnel, il faudra bientôt passer par un pont au-dessus du vallon de la Cà. Sa construction a commencé cet hiver.

Près de deux ans et demi après le passage de la tempête Alex dans la Vallée de la Roya, les dégâts qu'elle a causé n'ont toujours pas fini d'être réparés. Il manque toujours le viaduc qui doit passer au-dessus du vallon de la Cà qui permettra de relier la France au Piémont par le tunnel de Tende. Les travaux viennent de débuter.

La construction de ce pont a été décidée en mai 2021. Il fera 65 mètres de longueur et prendra la forme d'un arc. Il permettra de passer par-dessus l'éboulement créé par la tempête. C'est l'Italie qui est chargée de sa construction. "Le carottage pour la construction de la cloison de micro-pieux destinés à consolider l'endroit côté France est en cours", a indiqué l'Anas, la Société nationale pour les routes.

 

Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya, se réjouit du début des travaux : 

C'est ce qu'on attend aujourd'hui avec le plus d'impatience. La quasi totalité des chantiers sont achevés mais le vrai point noir en termes de déplacement c'est l'accès au tunnel de Tende pour aller dans le Piémont italien.

Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya

L'accès à ce tunnel est essentiel pour le dynamisme de la Vallée de la Roya. "Il y a beaucoup d'entreprises qui travaillent avec des fournisseurs et des clients situés dans le Piémont", explique le maire de Breil-sur-Roya.

"La Vallée vivait en partie grâce à ce transit", insiste-t-il.

Actuellement, les deux tunnels du Col de Tende sont toujours en travaux. L'ancien tunnel doit être remis aux normes et le nouveau tunnel est en train d'être creusé. La circulation dans le nouveau tunnel est prévue pour octobre 2023 et l'ouverture de l'ancien tunnel rénové et sécurisé est prévue pour 2025.

Sébastien Olharan dit rester dubitatif face au planning prévisionnel des travaux : "On nous annonce une possibilité de pouvoir circuler dans les tunnels en octobre, ce serait très bien, même inespéré. On a vu que les délais étaient extrêmement longs, notamment pour se fournir en acier."

À cause de la tempête Alex qui a condamné l'accès à l'ancien tunnel, le temps de trajet pour se rendre en Italie a été largement rallongé. 

"La solution la plus rapide est de prendre un train depuis Tende", indique Sébastien Olharan. "En été, on a pu circuler sous certaines conditions sur l'ancienne route historique du col de Tende avec ses 46 lacets, ajoute-t-il. Mais c'est impossible en hiver à cause de la neige." 

En hiver, en voiture, l'unique moyen d'y accéder est de faire un grand détour par Vintimille. 

Un train des neiges va être mis en place, "avec la gratuité pour les scolaires", promet-il.

Deux autres ponts ont déjà été construits entre Breil-sur-Roya et Fontan en octobre dernier. La circulation sur ces ponts devait être ouverte en janvier, mais les conditions météorologiques n'ont pas permis de finir à temps.

Côté français, le département des Alpes-Maritimes a promis de voir s'achever "tous les travaux d’infrastructures" en 2023, soit trois ans après le passage de la tempête Alex.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité