Covid-19 : le professeur Didier Raoult assure que l'hydroxychloroquine ne "marche plus"

Sur son compte Twitter, le controversé professeur a annoncé que l'hydroxychloroquine ne "marche plus" en précisant que son analyse se porte sur le "variant Omicron de 2022"

C'est une annonce qui risque de surprendre ses adorateurs comme ses détracteurs. L'ancien directeur de l'IHU (Institut hospitalo-universitaire) de Marseille, le controversé professeur Didier Raoult a posté sur son compte Twitter, jeudi 4 mai, qu'il était "d'accord avec l'ANSM" (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) concernant l'efficacité de l'hydroxychloroquine contre le Covid.

Ce dernier a assuré que cela "ne marche plus", tout en précisant que cette inefficacité ne s'applique que "sur le variant Omicron de 2022". 

Un aveu surprenant pour ce fervent défenseur de ce traitement. D'autant plus que l'ASNM a d'emblée rejeté l'hydroxychloroquine préconisée par le professeur Raoult. Mais même face à ces recommandations, il n'a jamais cessé de clamer l'efficacité de son remède pour lutter contre la pandémie de Coronavirus. À partir de février 2020, il avait même réalisé des séries de vidéo "Covid : fin de partie", défendant les bienfaits de son protocole.

Aucune étude sérieuse n'avait validé ce traitement 

À travers ce tweet, le professeur Raoult indique entre les lignes que son remède a, selon lui, fonctionné. On rappelle qu'aucune étude sérieuse n'a pu montrer la pertinence de l'utilisation d'un tel médicament face au Covid. D'ailleurs, depuis que Didier Raoult n'est plus à la tête de l'IHU, son successeur le professeur Pierre-Édouard Fournier a mis fin aux prescriptions d'HCQ (hydroxychloroquine). 

Également, l'ANSM a saisi la justice et a engagé des poursuites administratives en avril 2022 pour d'autres manquements concernant des essais cliniques sur la tuberculose après une inspection menée au sein de l'IHU et de l'AP-HM, lorsque Raoult était aux commandes. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité