Covid 19, un an après : ces vidéos qui ont marqué le premier confinement en région Provence-Alpes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clara Lalanne

Villes désertées, dauphins de retour dans le port de Marseille, files d'attente interminables devant l'IHU du professeur Raoult pour se faire dépister : retour sur cinq vidéos marquantes du premier confinement en région Provence-Alpes.

C'était il y a un an : les écoles étaient fermées, les rues des villes désertées et les applaudissements résonnaient tous les soirs pour les soignants à 20h. France 3 vous propose une rétrospective des vidéos qui ont marqué le premier confinement en Provence-Alpes entre mars et mai 2020. 

  • Des files d'attentes interminables devant l'IHU de Marseille

Fin mars, les longues files d'attente de 4 ou 5 heures n'effrayaient pas les patients devant l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection de Marseille. En plein confinement et dans une phase de l'épidémie où les tests étaient encore rares, ces images de dépistages à la chaîne avaient marqué les esprits.

Des images très vite partagées sur les réseaux sociaux. L'Agence régionale de santé (ARS) Paca avait dû rappeler aux Marseillais qu'il fallait, avant tout, rester confinés...

  • Des drones de la police pour faire respecter le confinement

"Police nationale, épidémie de Covid-19. Si vous n'avez pas d'autorisation ou d'attestation, rentrez chez vous!" : certains Marseillais ou Niçois avaient eu la surprise de voir ces engins de la police municipale voler au-dessus de leurs têtes pendant le confinement.

Diffusant des messages enregistrés par les agents, ils ont toutefois été rapidement interdits par le conseil d'Etat pour atteinte grave et manifestement illégale au droit au respect de la vie privée.

  • Dans les Calanques, la nature reprend ses droits

Effet positif du confinement, dauphins, thons, oiseaux et mammifères marins ont profité de la tranquillité acoustique pour investir le parc national des Calanques, à deux pas de Marseille. 

A la surface, les naturalistes du parc ont ainsi eu la chance d'observer un couple de baleines, glissant paisiblement dans les eaux désertées par les bateaux. Un indice supplémentaire des effets du confinement sur la faune sauvage, qui a repris ses droits un peu partout sur la planète.

  • Marseille désertée... telle qu'on ne l'a jamais vue

Des rues désertes, des plages vides, des portes closes : durant 55 jours, les villes de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur se sont vidées de leurs habitants. L'occasion d'immortaliser leur sommeil grâce à un drone, avec un résultat saisissant.

Voici donc les villes de Marseille, Aix-en-Provence, Martigues, Monaco, Nice et la Cadière d'Azur vue du ciel, comme on ne les reverra sans doute plus. 

  • "Question pour un balcon" : le nouveau jeu du confinement

Victoria, 24 ans, a trouvé une parade à l'ennui pendant le confinement. Cette étudiante a lancé le jeu "Questions pour un balcon" depuis sa fenêtre, sur le modèle de la célèbre émission de France 3 "Questions pour un champion".

"Les gens ont tout de suite accroché !", se réjouissait la jeune femme, confinée chez ses parents, qui avait divisé sa rue entre numéros pairs et impairs pour jouer. 

Un jeu organisé à 20h02, juste après la minute d'applaudissements en hommage au personnel soignant, qui a retenti tous les soirs à 20h au cours du premier confinement.

 


Soignants, malades, commerçants, employés de supermarché, artistes, élus ou encore parents : nous les avions rencontrés il y a un an. Aujourd’hui ils nous racontent leur année Covid. Pour les découvrir, cliquez sur un point, zoomez sur le territoire qui vous intéresse ou chercher la commune de votre choix avec la petite loupe.